FANDOM


Le Siège de Pyk était l'ultime bataille de la Rébellion Greyjoy.

La Bataille

La bataille a commencé après que Thoros de Myr, alors saoul, a pénétré dans la brèche de Pyk avec son épée enflammée[1][2]. Ce dernier était considéré comme un roi par les Fer-nés[2]. Plusieurs seigneurs et commandants ont pris part à l'affrontement : Eddard Stark, Robert Baratheon, Stannis Baratheon, Tywin Lannister, Jaime Lannister, Barristan Selmy et Jorah Mormont.

Pendant la bataille, Jory Cassel s'est battu contre un Fer-nés qui l'a blessé au niveau de l'œil[1]. Maron Greyjoy a été tué après qu'une tour s'effondre sur lui. Le frère cadet de Balon, Euron Greyjoy, fut impressionné par l'adresse de Jaime en le voyant décapiter plusieurs Fer-nés avec son épée[3].

Trouvant aussi que les Fer-nés commençaient à être à l'étroit, Euron s'est retourné contre ses hommes et les a éliminés[3]. Ceci a contribué en grande partie à la victoire du Trône de Fer.

Conséquences

Après cette défaite, la rébellion Greyjoy s'est finalement soldée par un échec pour le Roi des Îles de Fer. Balon Greyjoy fut forcé de plier le genou devant Robert Baratheon. Son dernier fils alors âgé de huit ans, Theon, fut placé en tant que pupille chez la Maison Stark.

Ce stratagème était en réalité une façon de mettre en garde Balon; si ce dernier venait à se rebeller une nouvelle fois, Theon serait exécuté. Euron Greyjoy, le frère cadet de Balon, a choisit de partir en exil[3].

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Infirmes, Bâtards et Choses brisées
  2. 2,0 et 2,1 Au-delà du Mur
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Peyredragon
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .