FANDOM


« Mhysa » est le dixième et dernier épisode de la troisième saison de Game of Thrones. Il est le trentième épisode de la série. Diffusé pour la première fois le 9 juin 2013. Il a été écrit par David Benioff et D.B. Weiss, et réalisé par David Nutter.

Intrigue

Roose Bolton finit par être récompensé. Arya et Sandor, de leur côté, sont témoins d'une scène particulièrement horrible. Joffrey, quant à lui, lance un défi à Tywin. Bran n'est pas en reste et raconte une étrange histoire de fantômes. Daenerys, enfin, se pose des questions concernant l'avenir proche.

Résumé détaillé

Aux Jumeaux

Lors des Noces Pourpres, Roose Bolton se rend au sommet des remparts des Jumeaux pour s'assurer que tout se passe comme prévu. En effet, tandis que Robb, Catelyn et les principaux meneurs de l'armée du Nord viennent d'être massacrés à l'intérieur du château pendant le banquet, le reste de l'armée se fait exterminer par les soldats Frey. C'est dans cette atmosphère d'horreur et de mort qu'arrivent Sandor Clegane et Arya Stark. Rapidement, l'idée de rançonner la jeune fille s'évanouit et le Limier saisit un étendard Frey pour circuler à cheval sans encombre.

Arya voit le cadavre de son frère humilié

Arya regarde le cadavre de Robb tourné en ridicule

Les deux regardent alors autour d'eux et remarquent un rassemblement à proximité, dans lequel les soldats acclament le "Roi du Nord". Arya observe avec attention dans l'espoir de voir son frère, mais elle aperçoit avec horreur que les Frey ont coupé la tête du cadavre de Robb puis ont cousu à sa place celle de Vent Gris, son loup. Arya assiste impuissante à la scène, avant que Sandor ne quitte cet endroit, dégouté par ce spectacle. La jeune Stark ne peut s'empêcher de pleurer en voyant son frère souillé de la sorte.

Après la fin du massacre, Walder Frey mange dans la salle à manger des Jumeaux en compagnie de Roose Bolton. Le vieil homme se souvient avec amertume de la manière condescendante dont le traitaient les autres grands seigneurs tel que Lord Hoster Tully, qui l'appelait "Walder l'Attardé" car il avait envoyé en retard ses soldats pour la Bataille du Trident. Lord Frey s'adresse désormais à son défunt rival et lui dit de le regarder, désormais : Sa fille est morte, son petit-fils est mort, son fils a passé sa nuit de noces en prison tandis que Lord Walder récupère son titre de Seigneur de Vivesaigues.

Roose l'informe cependant que le Silure s'est échappé, mais Walder demeure confiant, car il a le soutien de Tywin Lannister face à ce vieil homme isolé et sans force militaire conséquente. Fier de sa victoire, Walder se remémore comment les autres seigneurs tel que Hoster Tully ou Eddard Stark le méprisaient, et la manière dont ils osaient se moquer de lui quand il prenait une jeune épouse mais ne disaient rien quand Jon Arryn a épousé "cette salope de petite Tully" .

Walder Frey porte un toast à Robb Stark

Walder Frey lève son verre au "jeune loup"

Dissimulant son dégout derrière un sourire, Roose Bolton fait remarquer qu'il va être temps de se trouver une nouvelle jeunette (puisque Catelyn a tranché la gorge de Joyeuse Frey), et Walder approuve, déclarant que cela est une perspective réjouissante. Lord Frey se moque ensuite du "jeune loup", et de son arrogance, levant ironiquement son verre en son honneur avant d'imiter les hurlements d'un loup. Se joignant à Frey pour tourner en ridicule son ancien suzerain, Roose affirme qu'il est désormais "jeune pour toujours".

Les deux hommes rigolent ensuite de la plaisanterie. Walder interroge alors Bolton sur ses projets en tant que Gouverneur du Nord, notamment s'il compte habiter Winterfell maintenant que la guerre est finie. Lord Roose confirme qu'il compte s'y installer dès que possible, mais que dans l'immédiat, Winterfell est en ruines. Walder l'interroge sur la situation sur place, racontant que la dernière chose dont il ait eu vent est que Theon Greyjoy se soit emparé de la place forte avant d'y tuer tous les corbeaux, mais après cela, plus aucune nouvelle.

Roose explique qu'il a envoyé son bâtard capturer le jeune Greyjoy, puisqu'il a fait part des conditions de Robb Stark aux Fer-nés, c'est à dire lui livrer Theon contre la promesse d'avoir la vie sauve. Comme prévu, ils ont livré leur prince mais Ramsay "a sa manière bien à lui de faire les choses", faisant référence aux tortures physiques et psychologiques qu'il a infligé à son prisonnier.

Arya et Sandor quittent les Jumeaux (3x10)

Arya et Sandor quittent les Jumeaux

Pendant ce temps-là, Arya et le Limier poursuivent leur route pour quitter le château des Frey. Alors qu'ils longent un chemin à cheval, ils entendent un soldat émettre un drôle de bruit et semble mimer quelque chose devant d'autres fantassins de la Maison Frey, regroupés autour d'un feu de camp. Ce dernier se moque de la mort de Catelyn Stark, égorgée par Walder le Noir, qu'il imite d'une façon grotesque pour amuser ses amis, qui rigolent devant ce spectacle.

Entendant qu'il se vante auprès des autres pour avoir cousu la tête de Vent Gris sur le cadavre décapité de Robb, Arya saute de cheval et s'approche du petit groupe. Ce dernier raconte qu'avec l'aide de Malcom et Talbot, ils ont eu de grandes difficultés à faire tenir la tête qui retombait sans arrêt en arrachant la peau du cou. Voyant que son public ne le regarde plus et fixe quelqu'un derrière lui, le soldat qui racontait son histoire se retourne, puis demande à la jeune fille ce qu'elle veut.

Arya donne la pièce au Soldat Frey

Arya donne la pièce au soldat

Cette dernière prétend qu'elle veut se réchauffer près du feu, mais les soldats la rejettent et l'insultent. Elle sort alors la pièce braavienne donnée par Jaqen H'ghar et feint de vouloir le payer. Elle fait volontairement tomber la pièce par terre avant de faire semblant de s'excuser, ce qui lui vaut une insulte de la part du soldat Frey, qui se penche néanmoins pour la ramasser.

Arya profite de ce moment d'inattention pour sortir un couteau et le poignarder. Sandor Clegane intervient alors pour protéger la Stark, qui est prise pour cible par les autres soldats. Il les tue rapidement, et lui demande où est-ce qu'elle a obtenu ce couteau. Elle avoue que c'est le sien, et lui redonne. Le Limier s'installe près du feu et mange la nourriture laissée par les soldats. Arya ramasse la monnaie de Braavos, qu'elle fixe et envisage déjà probablement de voyager vers la Cité libre de Jaqen pour devenir une Sans-Visage.

À Port-Réal

Pendant ce temps-là dans la capitale, Tyrion Lannister et sa nouvelle épouse, Sansa Stark, sont confrontés aux moqueries des courtisans. Le nain constitue une liste de personnes dont il doit se venger, qu'il récite à haute voix, incluant un certain Lord Desmond Crakehall et un chevalier nommé Eldrick Sarsfield. La fille d'Eddard Stark affirme qu'il faut apprendre à les ignorer, quand ce dernier lui fait remarquer qu'il subit des moqueries de ce genre depuis bien plus longtemps qu'elle.

La jeune fille déclare qu'il reste un Lannister malgré sa difformité, tandis qu'elle est la fille d'un traitre. Tyrion tente de remonter le moral de Sansa en affirmant que "la fille disgraciée et le singe démoniaque" sont décidément fait pour s'entendre, avant de lancer un regard inquiet en direction de sa maitresse, Shae, qui reste impassible.

Mhysa 3x10 (16)

Tyrion se promène avec Sansa

Sansa s'interroge alors sur le meilleur moyen de punir Crackehall et Sarsfield, et le gnome assure que Lord Varys pourrait trouver grâce à ses espions quelles sont les perversions des deux individus, assurant avec humour qu'avec un nom tel que Crackehall, il s'agit forcément d'un pervers. Son interlocutrice raconte qu'il a une réputation de pervers, ce que Tyrion ne dément pas. Sansa suggère alors de leur jouer un vieux tour qu'elle a subi à de nombreuses reprises d'Arya, soit le fait de remplir leurs matelas d'excréments pour qu'ils soient incommodés de l'odeur.

Mhysa 3x10 (7)

Le conseil restreint se réunit

Le nain feint d'être choqué, mais demeure amusé par la proposition de la jeune fille. Podrick arrive en trombe pour venir chercher Tyrion, puisque son père appelle le Conseil restreint à se réunir. Une fois arrivé dans la salle du Conseil, le nain est surpris par la bonne humeur de son neveu, Joffrey Baratheon. Légèrement inquiet de ce que cela pourrait impliquer, Tyrion demande si c'est le fait d'avoir trucidé des chiens qui l'a mis de bonne humeur, mais le roi indique à Pycelle de montrer au nain un parchemin.

Le Grand Mestre s'exécute mais fait semblant de laisser tomber ledit parchemin, certainement par rancune pour la fois où Tyrion l'avait fait enfermé lorsqu'il était encore Main du Roi. Pycelle feint de s'excuser, puis le nain se penche et ramasse le parchemin. Tyrion le lit ensuite, mais se montre incompréhensif quand au sens du texte, qui est signé Walder Frey. Il interroge les autres membres du Conseil restreint, et Joffrey explique que Robb Stark n'est plus ainsi que "sa chienne de mère".

Tyrion interdit à Joffrey de tourmenter Sansa

Tyrion interdit Joffrey de tourmenter Sansa

Jubilant de sa grande victoire, Joffrey ordonne à Pycelle de remercier chaleureusement Lord Frey, et de lui demander la tête de Robb, puisqu'il compte la présenter à Sansa le jour de son mariage avec Margaery Tyrell. Varys tente de faire comprendre au roi qu'il est déplacé de faire cela, car Sansa deviendra sa tante par alliance dès qu'elle aura épousé son oncle, mais Cersei intervient et assure que ça n'était qu'une plaisanterie. Joffrey affirme qu'il était pourtant sérieux, cependant Tyrion s'oppose à son neveu et cherche à l'en dissuader, déclarant qu'il n'a plus le droit de la tourmenter.

Le jeune garçon tient tête au nain, et assure qu'il a le droit de tourmenter qui bon lui semble, qualifiant son oncle de "petit monstre". Répondant à son neveu, Tyrion fait remarquer qu'il ferait bien de se méfier du "monstre" car "les rois tombent comme des mouches par les temps qui courent". Un silence accueille cette remarque, puisque Joffrey ne sachant que répondre, fixe Tywin comme s'il espérait un soutien de sa part, avant de regarder de nouveau vers Tyrion d'un air furieux.

Certains semblent amusés par la situation comme Varys, tandis que d'autres sont scandalisés tel Pycelle. Le roi menace de lui faire arracher la langue pour proférer de telles choses, et Cersei tente alors de l'apaiser en prenant sa main dans les siennes en racontant que la menace est sa seule arme puisqu'il est amer. Pycelle assure que Tyrion doit présenter des excuses, car cela est une atteinte au respect qu'on se doit de témoigner au souverain des Sept Couronnes.

Joffrey provoque Tywin

Joffrey provoque Tywin

Joffrey tente de s'affirmer en rappelant qu'il est le roi, ce qui a pour effet d'agacer Varys, qui ne supporte pas ce spectacle. Tywin prend ensuite la parole et déclare que celui qui a besoin de dire "Je suis le roi" n'a pas l'étoffe d'un souverain, et qu'il s'emploiera à lui faire comprendre ceci une fois qu'il aura gagné la guerre en son nom. Ne supportant pas cette nouvelle atteinte à son autorité, Joffrey hurle alors que c'est son père, Robert Baratheon, qui a gagné la guerre décisive alors que lui-même se cachait à Castral Roc.

Un nouveau silence s'installe, car le Conseil restreint tout entier attend la réponse de Tywin à cette provocation de son petit-fils. Ce dernier regarde fixement Joffrey, et sans élever la voix, ordonne à Cersei de conduire le roi à ses appartements, sous prétexte que ce dernier est fatigué. Joffrey assure ne pas être fatigué, mais sa mère lui raconte qu'ils vont avoir de nombreux évènements à fêter dans les jours à venir, et qu'il est donc important pour lui de se reposer.

S'affirmant face à l'adolescent colérique et capricieux, Tywin suggère ensuite à Pycelle de le faire dormir avec de l'Essence de Noxombre, quand Joffrey revient une nouvelle fois vers lui, répétant qu'il n'est pas fatigué. Cersei l'emmène finalement dans ses appartements et le Conseil restreint se disperse. Tyrion est lui aussi sur le point de partir, quand son père lui indique de rester. Faussement impressionné par le triomphe de Tywin face à son neveu, Tyrion déclare qu'il vient d'envoyer au lit l'homme le plus puissant de Westeros en le privant de diner.

Tywin affirme qu'une couronne n'est pas synonyme de pouvoir

Tywin affirme qu'une couronne ne donne pas le pouvoir

Conscient du second degrés qui caractérise son fils, Tywin affirme qu'il est un âne pour imaginer une seule seconde que Joffrey est l'homme le plus puissant de Westeros, puisqu'une couronne ne lui garantit pas le pouvoir. D'abord sarcastique, Tyrion déclare que cela reléve de la haute trahison de dire de telles choses puisque Joffrey est le roi, mais il finit par admettre volontiers cela. Il reconnait que ce sont plutôt les armées qui garantissent le pouvoir, comme celles de feu Robb Stark.

Le nain commente la lâcheté de Walder Frey, qui ne se serait jamais risqué à une telle chose s'il n'avait reçu certaines assurances de la part de Tywin, ce que ce dernier ne nie pas. Interrogatif, Tywin demande à Tyrion s'il désapprouve la manière dont il s'y est pris pour vaincre le jeune loup, qui n'avait jamais perdu une bataille. Le gnome raconte qu'il n'a rien contre le fait de tricher puisqu'il s'agit bel et bien d'une guerre, mais demeure rebuté par le fait de les avoir massacré lors d'un mariage.

Le père de Tyrion soutient que peu importe de tuer ces hommes sur un champ de bataille ou lors d'un dîner puisque le résultat est le même. Devant les réflexions du nain, Tywin affirme qu'il a fait ce qu'il fallait pour protéger les siens et qu'il n'hésiterait pas à recommencer si nécessaire. Il se moque de Tyrion en déclarant qu'il n'a qu'à composer une ballade pour les défunts Stark, mais son interlocuteur lui fait remarquer que les Nordiens n'oublieront jamais une telle chose.

Tyrion soutient qu'il ne violera pas Sansa

Tyrion soutient qu'il ne violera pas Sansa

Tywin indique que c'était bien son intention, car ils ne marcheront plus vers le sud de sitôt. Il presse ensuite Tyrion de mettre enceinte Sansa Stark d'une manière ou d'une autre, puisque sans Stark mâle vivant, Roose Bolton deviendra Gouverneur du Nord jusqu'à ce que la descendance de Tyrion et Sansa puisse revendiquer ce titre. Son fils refuse néanmoins de violer la jeune Stark, qui refusera d'autant plus après le massacre atroce de sa famille.

Agacé, Tywin lui demande s'il veut vraiment qu'il lui explique comment fonctionne le monde, mais Tyrion le met en garde de n'employer que des mots simples, affirmant d'un ton sarcastique qu'il est bien moins intelligent que lui. Son père raconte alors qu'une famille qui fait passer la Maison avant les caprices des différents membres de la famille aura toujours le pouvoir sur les autres. Il ajoute qu'il est du devoir de "l'homme juste" de tout faire pour améliorer la situation et l'influence de sa famille.

Écoutant avec un sourire aux lèvres cette leçon de morale dictée par Tywin, Tyrion affirme que ce genre de propos est facile à tenir venant de celui qui décide de tout pour la Maison. Il interroge son père en lui demandant de citer au moins une décision qu'il a pris pour la famille en dépit de son intérêt personnel. Tywin lui confie alors que le jour de sa naissance, il voulait jeter Tyrion à la mer et laisser les courants l'emporter, mais l'a finalement laisser vivre pour la Maison Lannister. Il s'éloigne sans rien ajouter.

Sansa pleure la mort de sa famille

Sansa pleure la perte de sa famille

Encore sous le choc par ce que vient de lui avouer son père, Tyrion va ensuite rejoindre Sansa dans leurs appartements, afin de lui révéler la délicate nouvelle. Il la trouve près de la fenêtre, et l'appelle doucement pour attirer son attention mais elle se retourne et ce dernier se rend compte que son épouse a énormément pleuré. Comprenant qu'elle est au courant de la terrible nouvelle, et ne sachant que dire pour la consoler de pareille tragédie, il préfère la laisser seule pour pleurer les siens.

Varys discute avec Shae

Shae discute avec Varys

De son côté, Shae est pensive sur la baie et observe les navires au loin. Lord Varys s'approche ensuite d'elle et l'interroge sur l'âge auquel elle a posé le pied sur le continent. La maîtresse de Tyrion lui révèle qu'elle est arrivée à Westeros alors qu'elle n'avait que treize ans. L'eunuque se montre surpris qu'elle soit venue étant enfant, ce à quoi Shae répond qu'elle n'était plus une enfant depuis ses neuf ans, puisque sa mère lui aurait fait avoir une relation sexuelle dès cet âge-là.

Le Maître des chuchoteurs assure que la jeune femme a une bonne influence sur Tyrion, puisque depuis qu'il la connait, il a cessé de fréquenter les bordels et de perdre son argent au jeu, bien qu'il soit encore porté sur la boisson. La maîtresse du nain admet cela, mais se retrouve à devoir faire les corvées pour Sansa, en tant que servante. Varys déclare que la jeune fille est pourtant quelqu'un d'adorable et qu'elle n'est en rien responsable. Shae assure l'aimer sincèrement, déclarant même pouvoir tuer pour elle, mais ajoute que ça ne lui simplifie en rien la vie.

Elle raconte ensuite que Sansa a tout pour elle, la richesse, la beauté, le nom prestigieux, et l'eunuque affirme que même si des petites gens comme eux ont pu apprendre le langage de la noblesse, ils ne seront jamais leurs égaux ou même des proches de ces derniers. Varys tente alors de la confronter à la douloureuse réalité : une étrangère de basse extraction ne pourra jamais terminer ses jours avec le fils de Tywin Lannister. Se demandant là où veut en venir le maître espion, Shae lui demande ce qu'il attend d'elle exactement.

Varys donne à Shae des diamants

Varys donne à Shae un sac de diamants

Varys lui donne alors un sac rempli de diamants et lui propose de partir s'installer sur Essos, dans une ville où elle pourrait acquérir une grande et belle demeure, et avoir des domestiques sous ses ordres. Il assure qu'elle sera la femme la plus convoitée en tant que "mystérieuse étrangère" et qu'elle n'aura aucun mal à trouver un autre conjoint. S'interrogeant alors sur les vraies motivations de l'eunuque, Shae lui demande pourquoi ce dernier tient-il absolument à la voir quitter Port-Réal.

Varys confie donc que Tyrion est l'une des rares personnes qui pourrait faire des Sept Couronnes un endroit meilleur, puisqu'il a l'intelligence, la volonté et le nom de famille qu'il faut. Le Maître des chuchoteurs reconnait que la présence de Shae "complique les choses", et ajoute qu'il est conscient que ce sont des sentiments sincères et partagés entre elle-même et le Lannister, cependant il ne lui demande pas de faire cela pour l'argent mais bien pour Tyrion lui-même.

Il affirme que la présence de sa maîtresse dans la capitale est un danger pour le nain, car on peut l'utiliser contre lui. L'eunuque conclut en racontant qu'elle ne sera jamais chez elle à Port-Réal, et lui conseille de se trouver un chez-soi bien à elle. Il se retourne ensuite et s'apprête à partir, mais Shae l'appelle et décline immédiatement sa proposition en jetant le sac de diamants à ses pieds. Elle déclare que si Tyrion veut qu'elle s'en aille, il n'a qu'à venir lui dire par lui-même.

Pendant ce temps-là, le nain est en train de boire en compagnie de Podrick Payne, son écuyer. Les deux acolytes descendent verre après verre sans jamais faiblir, et Tyrion incite Podrick à garder le rythme. Cersei arrive à son tour et dit sans ménagement à Payne de s'en aller. Ce dernier s'exécute immédiatement, tandis que Cersei nargue son frère sur son récent mariage, lui demandant s'il profite de la vie conjugale.

Cersei discute avec Tyrion (3x10)

Cersei discute avec Tyrion

Sans attendre de réponse, elle se sert une dose généreuse de vin dans un verre, avant d'affirmer qu'une épouse malheureuse est la meilleure amie du marchand de vin. Le nain soutient que Sansa ne mérite pas cela, mais sa sœur lui fait remarquer que s'il doit chercher si chacun obtient ce qu'il mérite en ce monde, il passera le restant de ses jours à s'apitoyer sur le sort d'autrui.

Tyrion prétend que "rien n'est pire que débuter dans la philosophie sur le tard", avant de lui demander si elle compte endurer son union avec Loras Tyrell avec le même esprit philosophique. Cersei soutient qu'elle n'épousera pas Ser Loras, quand Tyrion se souvient que lui-aussi disait la même chose pour son mariage avec Sansa. Sa sœur assure que ça ne sera pas son cas, car elle n'est pas comme lui.

Cersei suggère alors à son frère de faire un enfant à Sansa, afin qu'elle puisse avoir des moments des bonheur dans son existence. Surpris d'entre la reine mère lui dire une telle chose, Tyrion fait remarquer qu'elle a des enfants mais qu'elle n'a pas tellement de moments de bonheur dans sa vie. Sa sœur admet volontiers cela, mais assure que sans ses enfant, elle se serait déjà jetée du haut du Donjon Rouge, y compris Joffrey.

Cersei se confie à Tyrion (3x10)

Cersei se confie à Tyrion

Elle raconte ensuite à son frère qu'autrefois, avant la naissance de Myrcella, il était tout ce qu'elle avait. Cersei se souvient qu'elle ne faisait que regarder son petit garçon dont elle était si fier, qui était adorable et joyeux. Le sourire aux lèvres en repensant à son bébé, elle se souvient qu'il était un démenti complet de l'expression qui dit que les gens méchants étaient des vilains bébés, puisqu'il était toujours très heureux en la présence de sa mère.

Cersei conclut en racontant que personne ne pourra lui retirer ce sentiment d'avoir quelqu'un à elle seule, pas même Joffrey. Tout en disant ces mots, elle vient s'asseoir à la table avant de prendre une gorgée de vin. Écoutant silencieusement la confession poignante de sa sœur, Tyrion prend finalement la parole et demande combien de temps cela durera t-il, évoquant cette période difficile pour la famille. Cersei déclare que cela durera jusqu'à ce qu'ils ait triomphé de tous leurs ennemis, mais Tyrion fait remarquer qu'ils ne cessent de s'en créer de nouveaux, ce qui fait dire à sa sœur que cela durera encore longtemps dans ce cas.

Jaime retrouve Cersei

Jaime retrouve Cersei

De leur côté, Brienne de Torth, Qyburn et Jaime Lannister arrivent enfin à la capitale. Jaime n'est pas du tout reconnu par les habitants, après une si longue absence, mais également parce que sa barbe a poussé. Il va jusqu'au Donjon Rouge, et se trouve face à Cersei, qui est en train d'examiner un coquillage. Ils ne se disent rien, mais elle constate qu'il s'est fait couper une main pendant sa détention.

À Fort Nox

Jojen, Meera, Bran et Hodor trouvent refuge dans les ruines de Fort Nox, un ancien château de la Garde de Nuit abandonné par les frères. Bran dit à Hodor de cesser de s'amuser en parlant fort de manière à ce que l'écho porte sa voix. Bran déclare qu'ils feraient peut-être mieux de ne pas rester ici pour la nuit, car on raconte d'horrible histoires sur cet endroit. Jojen affirme aimer les horribles histoires, et Bran confie que c'était également son cas, auparavant. Il raconte alors celle du Rat Coq, un intendant de la Garde de Nuit qui en voulait terriblement au roi des Sept Couronnes.

Intérieur Fort Nox

Bran raconte la légende du Rat Coq

Un jour, il profita d'une visite de la famille royale à Fort Nox pour tuer le prince et le servir comme tourte au roi. Il fut maudit par les dieux pour avoir transgressé les Lois de l'hospitalité et fut transformé en rat blanc géant condamné à manger sa propre progéniture, mais jamais rassasié par ce qu'il ingurgite. Il hanterait toujours les lieux si l'on en croit la légende. Ils vont se coucher suite à cette histoire effrayante.

Durant la nuit, le petit groupe est réveillé par d'étranges bruits. Meera sort une dague pour se défendre en cas de besoin, tandis qu'Été grogne. Un individu entre dans la pièce et Meera se précipite sur lui, lui mettant son couteau sous la gorge. Il s'agit de Samwell Tarly qui demande à la jeune fille de ne pas lui faire de mal. Meera lui demande qui il est, quand Vère entre à son tour et appelle Sam. Meera s'écarte de lui, le laissant se relever, et interroge la nouvelle arrivante sur son propre nom.

Rencontre entre Sam, Vère, Jojen, Hodor, Bran et Meera

Bran, Jojen, Meera, Hodor, Samwell et Vère se rencontrent

Elle lui raconte qu'elle se nomme Vère. Jojen interroge alors les deux sur leur destination, et Samwell explique qu'ils se rendent à Châteaunoir puisqu'il fait partie de la Garde de Nuit. Bran dit qu'il a également un frère qui a rejoint la Garde de Nuit, mais Jojen lui fait comprendre de se taire, car il est méfiant par rapport à eux. Tarly questionne Bran pour savoir qui est son frère, mais n'obtenant pas de réponse, il regarde en direction d'Été.

Reconnaissant immédiatement le Loup Géant semblable à Fantôme, il devine que Bran est le frère de Jon Snow, celui qui est tombé par la fenêtre. Ce dernier tente de nier, mais Sam révèle que Jon lui a beaucoup parlé d'Hodor également, le gentil géant. Samwell déclare que Jon est son ami, qui lui a sauvé la vie à plusieurs reprises, et qu'il l'aidera à faire tout ce qu'il lui demandera.

Bran lui propose alors de les accompagner au-delà du Mur, mais Tarly reste bouche bée, surpris par cette demande. Ce dernier pensait en effet qu'ils souhaitaient eux aussi aller retrouver Jon à Châteaunoir, cependant Bran explique qu'il n'a pas envie d'y aller, mais qu'il doit néanmoins s'y rendre. Meera s'intéresse alors au moyen dont ils s'y sont pris pour passer le Mur, et demande si le puits mène à une rivière souterraine en dessous.

Samwell insiste et tente de les convaincre d'aller vers Châteaunoir, assurant qu'ils y seront en sécurité et qu'ils y retrouveront Jon. Jojen déclare qu'ils ne sont plus en sécurité nulle part, et Tarly évoque alors l'armée des morts. Jojen dit qu'ils sont au courant pour les spectres et les Marcheurs Blancs, mais qu'il n'y a aucun espoir pour eux de leur faire obstacle, tant pour la Garde de Nuit que pour les seigneurs des Sept Couronnes.

Sam donnant du verredragon à Bran

Bran examine le Verredragon

Samwell demande ce qu'ils comptent faire à eux quatre si tous les puissants ne peuvent rien faire face à cette menace. Bran insiste sur l'importance pour lui de se rendre au nord du Mur. Voyant qu'il ne peut les convaincre de changer d'avis, Tarly leur montre la voie d'accés pour accéder au nord du Mur, puis montre au Stark le Verredragon qu'il a trouvé au Poing des Premiers Hommes. Il explique que cela sert à tuer les Marcheurs Blancs, et Vère raconte qu'il en a tué un pour les protéger.

Passage secret de Fort-Nox

Bran et ses amis vont au nord du Mur

N'en croyant pas ses oreilles, Meera déclare que personne n'a tué un Marcheur Blanc depuis des milliers d'années, et Samwell répond qu'il fallait bien que quelqu'un commence. Il confie ensuite des armes en Verredragon à Bran et à ses amis, mais affirme avoir eu de la chance, car outre les Marcheurs, il y a l'armée des morts avec eux. Samwell leur propose une dernière fois de venir à Châteaunoir, inquiet devant les innombrables dangers qui les guettent, mais Bran décline une nouvelle fois. Lui-même, Jojen, Meera et Hodor s'éloignent alors, sous le regard inquiet de Samwell et Vère.

À Fort-Terreur

Theon à Fort-Terreur (3x10)

Theon prisonnier à Fort-Terreur

Dans la forteresse de Fort-Terreur, Ramsay Snow continue de se livrer à des petits jeux cruels pour humilier son captif, venant à peine de le castrer. Toujours attaché à une croix, Theon Greyjoy est impuissant face à Ramsay, qui est attablé non loin, et qui mange une saucisse de porc. Il dit gaiment que les filles n'avaient pas menti puisque son membre viril est en effet de belle taille, laissant ainsi Theon s'imaginer qu'il est en train de manger son sexe.

Feignant d'être dégouté par une telle pensée, il révèle à l'eunuque que ça n'est pas le cas en montrant le contenu de son assiette. Intéressé par la question, Ramsay s'interroge à haute voix, pour savoir si de la même manière qu'un amputé ressent parfois une démangeaison au niveau de son "membre fantôme", il en est de même pour un eunuque qui ressentirait quelque chose au niveau de son entrejambe. Snow demande alors à son prisonnier s'il pense qu'il ressentira une démangeaison dès qu'il pensera à des filles nues.

Ramsay joue avec la saucisse

Ramsay nargue Theon sur sa récente castration avec sa saucisse

Tout en disant ces mots, il joue avec sa saucisse, qu'il assimile à un sexe d'homme en érection, et l'agite pour narguer Theon. Ramsay la croque finalement et fait semblant de s'excuser, déclarant que sa mère lui a toujours dit que ça n'était pas bien de s'attaquer aux infirmes, tandis que son père l'encourageait à le faire. À bout de forces, Theon supplie alors Ramsay de mettre un terme à son supplice et de le tuer pour de bon.

Ramsay s'amuse à lui faire répéter, prétextant ne pas avoir entendu, mais répond qu'ils ont besoin de lui vivant pour faire pression sur son père, Balon Greyjoy. Snow s'approche du captif et le dénigre, racontant qu'il n'a plus rien d'un seigneur mais qu'il n'est plus que de la viande puante. Il décide alors de le renommer par rapport à cela, et qu'il se fera désormais appeler "Schlingue".

Afin de s'assurer que Theon ait bien compris le message, Ramsay lui demande quel est son nom. Le Greyjoy refuse dans un premier temps de perdre son identité, conscient que c'est la dernière chose qu'il lui reste, et répond qu'il est Theon. Il se fait frapper par son bourreau, qui demande une nouvelle fois de lui donner son nom. Le Fer-né tente de résister et revendique de nouveau son identité, ce qui aboutit au même résultat que la fois précédente. La troisième fois cependant, Theon finit par craquer et accepte le nom que lui impose Ramsay, ne voulant plus se faire battre. Le prisonnier sanglote alors, malheureux de son sort.

À Pyk

Balon reçoit la lettre de Ramsay (3x10)

Balon reçoit la lettre de Ramsay

Balon Greyjoy reçoit un message de Ramsay Snow le sommant de quitter le Nord sur le champ, et la lettre est accompagnée d'un coffret. Ce dernier contient le sexe tranché de son fils. Ramsay menace d'envoyer d'autres coffres à l'avenir contenant d'autres parties de Theon, si Balon ne replie pas ses forces. Le Roi des Îles de Fer refuse catégoriquement de céder les places fortes qu'il a conquises dans le Nord, prétextant que Theon est idiot, qu'il a désobéi aux ordres (en prenant Winterfell) et qu'il est désormais incapable d'assurer la lignée des Greyjoy.

Balon apprend également comment les vingt fer-nés qui constituaient la garnison de Winterfell, ont été écorchés par la Maison Bolton. Devant le refus de son père d'intervenir, Yara ne peut se résoudre à abandonner son frère à son sort, et elle décide de monter une expédition pour le sauver en s'introduisant à Fort-Terreur. Elle rassemble alors les cinquante meilleurs assassins des Îles de Fer et fait voile avec eux vers le Nord.

À Peyredragon

Emprisonné par Mélisandre après avoir été vendu par la Fraternité sans Bannières, Gendry attend dans un cachot de Peyredragon. Ser Davos Mervault prend une torche et vient alors près de lui, pour discuter avec le prisonnier. Davos s'assure qu'il va bien, puisque Gendry vient de s'être fait prélever du sang avec des sangsues. Le bâtard dit qu'il tient le coup, avant de déclarer qu'il aurait du se douter que ça se terminerait ainsi, car à chaque fois qu'un seigneur s'intéresse à lui, cela finit mal (faisant probablement allusion à Eddard Stark qui était venu le voir à la forge).

Ce dernier commente avec amertume comment les Petites gens ne sont que des jouets, des outils pour la noblesse, qui les voit comme remplaçables. Mervault affirme ne pas être noble, cependant Gendry soutient avoir entendu Mélisande l'appeler "Ser". Davos explique que c'est une condition récente, et pas de naissance puisqu'il raconte être originaire de Culpucier. Ne croyant pas une seconde son interlocuteur, Gendry déclare non sans ironie que ce dernier est un ami venu l'aider.

Gendry sourit en entendant Davos parler des beaux quartiers

Davos affirme que la Rue de l'Acier était "les beaux quartiers"

Le garçon interroge alors le vieil homme sur l'emplacement exact de son ancienne maison à Culpucier, et Mervault explique qu'il habitait en dessous de la rue de la Farine. La rue de l'Acier des forgerons était considérée par ce dernier comme "les beaux quartiers", en comparaison de l'endroit misérable où il vivait. Ser Davos assure alors que deux gamins originaires de Culpucier se retrouvent dorénavant dans le château d'un roi, et qu'ils ont tous deux parcouru un long chemin.

Mervault interroge ensuite Gendry sur la raison qui l'a poussé à faire confiance à Mélisandre, sachant qu'il se méfie des puissants. Le bâtard lui répond qu'il n'a jamais connu de femmes, que Mélisandre l'a envouté par son charme et qu'il a eu envie de croire à ce qu'elle disait. Davos admet que la femme rouge sait comment manipuler les hommes à sa guise, et les deux rigolent de bon cœur.

Gendry en vient à lui demander comment il est devenu seigneur, et Davos affirme que c'est une longue histoire. Son interlocuteur plaisante, déclarant qu'il est bien trop occupé pour pouvoir l'écouter et le chevalier se montre amusé par la réflexion. Retrouvant son sérieux, Davos évoque la fois où il a sauvé la vie de Stannis Baratheon lors du siège d'Accalmie, et ajoute qu'il a été récompensé par un titre de noblesse bien qu'il se soit fait sectionner les phalanges de sa main droite, qu'il lui montre.

Davos raconte la mort de son fils (3x10)

Davos évoque la mort de son fils

Gendry déclare alors que les nobles sont tous pareils, quand Mervault lui confie qu'il ne voulait pas être noble, et qu'il a failli ne pas accepter. Il raconte qu'il a fait tout cela pour que son fils, Matthos Mervault, ait une vie meilleure que la sienne. Lorsque Gendry demande si ce dernier a pu obtenir la meilleure vie que son père voulait lui offrir, le visage de Davos devient grave quand il explique qu'il est mort en suivant son père, durant la Bataille de la Néra. Encore ému par ce douloureux souvenir, Ser Mervault s'éloigne alors, et sort du cachot.

Peu de temps après, Davos est en compagnie de Shireen Baratheon et s'entraîne à lire. En effet, la fille de Stannis l'aide à bien lire et comprendre les mots. Il essaie de déchiffrer les différents parchemins que l'on envoie à son roi afin de l'aider avec les affaires administratives. Il lit tout d'abord une invitation à l'anniversaire de Rylene Florent (le cousin de Shireen), et la jeune fille le reprend sur le mot "nuit" puisque Mervault s'interroge sur le mutisme du t dans la prononciation.

Davos met de côté le parchemin en déclarant que cela n'intéressera guère le roi Stannis. Shireen lui parle alors de son livre, qui raconte l'histoire de Balerion la Terreur Noire, dont le crâne est encore visible dans les souterrains du Donjon Rouge. Mervault admet volontiers que l'histoire de Balerion est très intéressante à côté de celle de Rylene. Tout en disant ces mots, il saisit un autre parchemin, expliquant qu'en tant que Main du Roi, il se doit de tenir informé son souverain et de lui éviter ces "corvées".

Stannis apprend la mort de Robb Stark

Stannis annonce la mort de Robb Stark

Il se rend compte qu'il s'agit du message de la Garde de Nuit demandant de l'aide pour le conflit Au-delà du Mur. Les cloches retentissent alors. Croyant à une attaque, Shireen commence à s'inquiéter, mais Davos lui dit qu'il va voir ce qui se passe, et surtout de barrer sa porte. Ser Mervault se rend dans la Chambre de la Table Peinte, où il y trouve Mélisandre et Stannis. Le roi lui annonce la mort de Robb Stark, qu'il a appris par corbeau. Les cloches sonnent donc pour la mort du Roi du Nord.

Davos se tourne alors vers Mélisandre, et affirme qu'elle s'en attribue le mérite puisqu'elle avait fait un rituel de magie du sang avec la sangsue gorgée du sang de Gendry. Cette dernière répond simplement qu'il ne s'agit pas de mérite, mais bien de sa foi en R'hllor qui a été récompensée. Davos prend alors la parole, et déclare qu'il ne saurait dire si c'est la magie de la femme rouge ou simplement la loi impitoyable de la guerre qui est responsable de la mort de Robb Stark, mais que tenter d'unir les Sept Couronnes par la magie du sang est vain et malfaisant.

Il ajoute que Stannis n'est pourtant pas quelqu'un de malfaisant. Ce dernier lui fait pourtant remarquer qu'Aegon I Targaryen a fait sculpter la table juste à côté d'eux, et que ce conquérant avait pourtant une armée et une flotte inférieure en nombre. Il y est pourtant parvenu grâce à ses dragons, qui sont des créatures magiques. Stannis affirme que des faux rois ravagent ce qui devrait lui revenir, son royaume, qu'il ne peut pas pardonner cela, et qu'il devra user de toutes les armes dont il dispose y compris la magie s'il le faut, pour triompher.

Voulant sauver la vie de Gendry qu'il sait condamné à être sacrifié pour la sorcellerie de Mélisandre, Davos raconte qu'il pourrait user de quelques gouttes de son sang, si elles ont le pouvoir de tuer les rois. Mélisandre fait remarquer que malgré la mort de Robb, Stannis n'a pas fait un pas de plus vers le Trône de Fer. Elle dit sans état d'âme qu'un grand bienfait requiert un grand sacrifice. Voyant qu'il n'a aucune chance de convaincre Mélisandre, Davos se tourne de nouveau vers le roi et tente de le faire appel à sa bonté d'âme en disant que Gendry n'est qu'un brave et pauvre garçon de Culpucier, qui se trouve être par hasard son neveu.

Stannis dit que la vie d'un bâtard ne vaut rien

Stannis déclare que la vie d'un bâtard ne vaut rien face à la reconquête d'un royaume

Insensible à cela, Stannis déclare que la vie d'un bâtard n'est rien à côté de la reconquête d'un royaume et qu'il doit mourir. Ser Mervault décide donc de faire évader le garçon pour lui sauver la vie. Il se rend durant la nuit dans sa cellule et lui ouvre la porte, avant de l'emmener jusqu'à la plage où une barque les y attend. Il lui donne quelques vivres et un peu d'eau potable pour le trajet jusqu'à Port-Réal. Le garçon fait part de son inquiétude vis à vis des manteaux d'or qui sont à sa recherche dans la capitale, mais Davos assure que son vrai souci reste Mélisandre puisqu'il a lui même pu échapper durant des années aux hommes du Guet car ils ne connaissaient pas son visage, tout comme lui.

Davos aide Gendry à s'enfuir

Davos aide Gendry à s'enfuir

Le bâtard confie qu'il ne sait pas nager, et Davos lui dit de ne surtout pas passer par-dessus bord dans ce cas. La barque s'éloigne et Gendry demande au chevalier la raison de son geste, et Mervault répond que c'est parce que cela est juste et parce qu'il "ne retient pas les leçons", faisant probablement allusion à son passé de contrebandier. Il est par la suite amené devant Stannis et Mélisandre, mais ne nie rien. Il assume d'avoir libéré Gendry. Furieuse, la femme rouge déclare qu'il a sauvé un innocent pour en condamner des milliers d'autres. Davos avoue n'avoir aucun regret.

Mervault dit qu'il doit bien y avoir un autre moyen, mais à bout de patience, Stannis lui hurle alors de leur expliquer quel est cet "autre moyen". Davos confie qu'il n'en sait rien, déclarant qu'il ne sait pas quant à lui lire dans le feu. Stannis s'avance alors, et par son titre de roi légitime, le condamne à mort pour trahison. Comprenant sa décision, le chevalier intervient en tant que Main du Roi car on ne lui a pas encore ôté cette charge.

Davos montre le message de la Garde de Nuit

Mélisandre lit le message de la Garde de Nuit

Il lui déconseille de faire cela et montre le message qu'il a reçu de la Garde de Nuit. Intéressé, Stannis l'interroge sur la raison pour laquelle il devrait le garder à ses côtés. Il explique la situation Au-delà du Mur à son roi, et raconte que le danger qui arrive est une menace pour tous. Surpris, Stannis demande à Mervault depuis quand ce dernier sait lire, et Davos affirme que Matthos lui a apprit avant de mourir. Mélisandre lit ensuite le message de la Garde de Nuit et affirme que cette Guerre des Cinq Rois n'est pas un enjeu, puisque la véritable guerre se trouve au-delà du Mur.

Davos reprend la parole et ajoute qu'il aura besoin de quelqu'un comme lui à ses côtés, pour convaincre les seigneurs et les puissants de le suivre et de se battre avec lui. Stannis ne transige pas et en tient à ce qu'il a décidé, mais Mélisandre admet qu'il a raison car Davos a un rôle à jouer dans la guerre à venir. Amusé par la situation, Stannis fait remarquer que c'est cette magie qu'il tourne sans arrêt en ridicule qui lui sauve la vie. Il annonce que Mervault fait désormais partie de son armée, ainsi que celle de Mélisandre.

Au-delà du Mur

Ygrid retrouve Jon (3x10)

Ygrid retrouve Jon

Jon Snow s'arrête près d'un point d'eau pour s'abreuver, suite au meurtre d'Orell et sa fuite. Sur le point de rentrer à Châteaunoir pour divulguer les informations qu'il a en sa possession sur leurs ennemis, il est rattrapé par Ygrid, qui le menace de son arc. Confronté à son ancienne maîtresse qu'il a trahi, Jon tente de lui dire qu'il l'aime et qu'il sait qu'elle ne lui fera aucun mal.

Cette dernière lui dit la phrase qu'elle lui a toujours répété, à savoir qu'il ne sait rien. Jon déclare qu'elle a toujours su qu'il était loyal envers la Garde de Nuit et qu'il doit rejoindre ses frères, où est sa place. Cette dernière lui tire dessus un total de trois flèches, mais elle ne peut se résoudre à éliminer celui qu'elle aime. Snow s'enfuit donc à cheval, sévèrement blessé, tandis qu'Ygrid l'observe en pleurant leur amour perdu.

À Châteaunoir

Rencontre avec Mestre Aemon (3x10)

Vère rencontre mestre Aemon

Après avoir quitté Bran et les autres, Sam et Vère retournent à Châteaunoir. Se présentant avec une femme et un enfant devant mestre Aemon, alors qu'il a pourtant fait vœu de chasteté, Tarly doit s'expliquer devant le vieux mestre. Ce dernier explique à Vère qu'elle n'a nul besoin de l'appeler "Messire" puisque tout homme qui rejoint la Garde de Nuit renonce à tous ses titres, mais aussi à la compagnie des femmes avant de regarder Samwell d'un air interrogateur. Vère se présente auprès d'Aemon, qui déclare qu'elle a un beau prénom.

Le mestre demande à Tarly s'il se souvient du serment qu'il a prêté, pensant qu'il a rompu ce dernier. Samwell assure qu'il s'en souvient, et raconte au vieil homme que Vère était l'une des épouses de Craster, et que l'enfant n'est donc pas de lui. Le frère récite alors le serment exact de la Garde de Nuit à son aîné, qui l'écoute avec attention. Il conclut en affirmant que "le bouclier qui protège le royaume des humains" inclut aussi celles et ceux au nord du Mur, face au danger qui arrive. Bien qu'il ne nomme pas directement les Marcheurs Blancs, Aemon semble compréhensif de la situation et du danger pour elle de retourner dehors.

Il permet donc à Vère de rester en tant qu'invitée. Aemon s'adresse ensuite à Samwell pour lui faire rédiger une lettre, qu'il va faire copier et envoyer partout dans le royaume (il s'agit en réalité d'une demande d'aide aux différents seigneurs par rapport au conflit d'Au-delà du Mur).

Pypar et Sam accueillent Jon à Châteaunoir

Pypar et Sam retrouvent leur ami

Plus tard, Jon Snow revient grièvement blessé et criblé de flèches à Châteaunoir. Ayant échappé de justesse à la mort, il s'effondre cependant devant l'entrée de Châteaunoir et les frères de la Garde de Nuit doivent le porter dans la cour. Il y retrouve ses amis Samwell et Pypar, qui l'accueillent. Malgré son état de choc apparent, il est capable de reconnaître le visage de ses deux compagnons, avant qu'on ne le fasse porter à l'intérieur.

À Yunkaï

Suite à la prise de la ville de Yunkaï par Daenerys Targaryen, la mère des dragons s'inquiète de la réaction des anciens esclaves, tandis que Jorah Mormont assure qu'elle est leur libératrice et qu'elle sera accueillie en tant que telle. Les anciens esclaves sortent donc de la ville et se regroupent devant la reine. Cette dernière est présentée auprès des esclaves par sa traductrice, Missandei.

Lorsque Missandei commence à dire qu'ils doivent leur liberté à la Targaryen, Daenerys prend la parole et déclare qu'elle ne peut leur accorder quelque chose qui ne lui appartient pas, puisque leur liberté leur appartient. Les esclaves la désignent et l'acclament alors en tant que "Mhysa" (Mère en Ghiscari, une ancienne langue d'une civilisation disparue d'Essos). Missandei explique la traduction à Daenerys. Voyant que ces gens sont inoffensifs, la libératrice décide de descendre directement voir les anciens esclaves, en passant outre les Immaculés qui la protègent.

Daenerys est portée en triomphe (3x10)

Daenerys est portée triomphalement

Ils veulent tous toucher leur sauveuse, ce qui inquiète grandement les gardes du corps de la reine, qui ne peuvent plus la protéger si quelqu'un tente quoi que ce soit. Daenerys est portée par les anciens esclaves, qui expriment leur reconnaissance à leur libératrice, tout en ne cessant de l'appeler "Mhysa". C'est un véritable triomphe pour la Targaryen.


Casting

Principaux

Notes casting

Non crédité

  • Mustapha Rachidi — Citoyen de Yunkai
  • Michael Stuart — Banneret Stark

Secondaires


Apparitions

Première

Morts


Galerie

Épisodes de Game of Thrones
Saison 1
1 "L'hiver vient " · 2 "La Route royale" · 3 "Lord Snow" · 4 "Infirmes, Bâtards et Choses brisées" · 5 "Le Loup et le Lion" · 6 "Une couronne en or" · 7 "Gagner ou mourir" · 8 "Frapper d'estoc" · 9 "Baelor" · 10 "De feu et de sang"
Saison 2
1 "Le Nord se souvient" · 2 "Les Contrées nocturnes" · 3 "Ce qui est mort ne saurait mourir · 4 "La Cité de Qarth" · 5 "Le Fantôme d'Harrenhal" · 6 "Les Dieux Anciens et Nouveaux" · 7 "Un homme sans honneur" · 8 "Le Prince de Winterfell" · 9 "La Néra" · 10 "Valar Morghulis"
Saison 3
1 "Valar Dohaeris" · 2 "Noires Ailes, Noires Nouvelles" · 3 "Les Immaculés" · 4 "Voici que son tour de garde est fini" · 5 "Baisée par le feu" · 6 "L'Ascension" · 7 "L'Ours et la Belle" · 8 "Les Puînés" · 9 "Les Pluies de Castamere" · 10 "Mhysa"
Saison 4
1 "Deux Épées" · 2 "Le Lion et la Rose" · 3 "Briseuse de chaînes" · 4 "Féale" · 5 "Premier du nom" · 6 "Les Lois des dieux et des hommes" · 7 "L'Oiseau moqueur" · 8 "La Montagne et la Vipère" · 9 "Les Veilleurs au rempart" · 10 "Les Enfants"
Saison 5
1 "Les Guerres à venir" · 2 "La Demeure du Noir et du Blanc" · 3 "Le Grand Moineau" · 4 "Les Fils de la Harpie" · 5 "Tue l'enfant" · 6 "Insoumis, Invaincus, Intacts" · 7 "Le Cadeau" · 8 "Durlieu" · 9 "La Danse des Dragons" · 10 "La Miséricorde de la mère"
Saison 6
1 "La Femme Rouge" · 2 "La Maison" · 3 "Briseur de Serments" · 4 "Le Livre de l'Étranger" · 5 "La Porte" · 6 "De Mon Sang" · 7 "L'Homme Brisé" · 8 "Personne" · 9 "La Bataille des Bâtards" · 10 "Les Vents de l'Hiver"
Saison 7
1 "Peyredragon" · 2 "Née du Typhon" · 3 "La Justice de la Reine" · 4 "Les Butins de Guerre" · 5 "Fort-Levant" · 6 "Au-delà du Mur" · 7 "Le Dragon et le Loup"
Saison 8
1 "Winterfell" · 2 "Un Chevalier des Sept Royaumes" · 3 "La Longue Nuit" · 4 "Les Derniers des Stark" · 5 "Les Cloches" · 6 "Le Trône de Fer"
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .