FANDOM


Parchemin modèle
Cette page est en relation ou est issue des bonus "Histoires & Traditions"
retraçant l'Histoire de Game of Thrones avant le début de la série.

La « Rébellion de Robert » (Robert's Rebellion en V.O) est un court métrage d'animation inclus dans les bonus blu-ray Histoires & Traditions de la première, deuxième, troisième, quatrième, cinquième et sixième saison de Game of Thrones. L'histoire est expliquée sous différents points de vue, elle est respectivement racontée par Mark Addy dans le rôle de Robert Baratheon, Harry Lloyd dans le rôle de Viserys Targaryen, Stephen Dillane dans le rôle de Stannis Baratheon, Liam Cunningham dans le rôle de Davos Mervault, Natalie Dormer dans le rôle de Margaery Tyrell, Michelle Fairley dans le rôle de Catelyn Stark, Conleth Hill dans le rôle de Varys, Aidan Gillen dans le rôle de Petyr Baelish, Pedro Pascal dans le rôle d'Oberyn Martell, Ian McElhinney dans le rôle de Barristan Selmy, et Nikolaj Coster-Waldau dans le rôle de Jaime Lannister.

Les Différents Points de Vue

Robert Baratheon

Robert Baratheon raconte ses glorieuses victoires contre les Targaryen.

Narration

Robert Baratheon : La Rébellion ! Les crimes de la Maison Targaryen étaient trop atroces pour ne pas répondre. Les maisons nobles Baratheon, Stark et Arryn s'unirent pour combattre et renverser la lignée des maudits rois dragons. Alors que Ned Stark et Arryn s'allient avec les Tully de Vivesaigues, je convoquai les bannerets d'Accalmie et j'attaquai en force le Roi Fou et ses sous-fifres. Mon Dieu, c'étaient de vraies batailles !

Robert Baratheon (H&T Rébellion de Robert)

Robert Baratheon

Notre première victoire était à Lestival, où j'affrontai une armée loyaliste au dragon et gagnai trois batailles en une seule journée. Trois en une seule journée ! Par les Sept enfers, ce fut une journée splendide ! Nous avions essayé de prendre Cendregué dans le Bief, mais les Tyrell nous avaient repoussés. Nous devions alors nous regrouper.

Mon armée fut repoussée vers le nord par l'armée d'Aerys et trouva refuge à Pierremoûtier dans le Conflans. Lorsque l'armée Targaryen entra dans la ville, les cloches du Septuaire sonnèrent, un signal pour les habitants de la ville qu'une bataille arrivait. Alors que les Targaryen me cherchaient de maison en maison, les forces combinées de Ned Stark et des Tully balayèrent la ville. Mon Dieu quelle journée ! Maintenant on l'appelle la Bataille des Cloches. Nous avons submergé les forces du Roi Fou et nous les avons fait détaler vers Port-Réal.

Le fils d'Aerys, Rhaegar, la cause de cette triste histoire, sortit finalement de sa cachette du Sud et rassembla sa propre armée pour nous affronter. Quant au Roi Fou, il devait se pisser dessus. La bataille qui déciderait du sort des Sept Couronnes se passa au passage à niveau de la Verfurque du Trident. Rhaegar commandait l'armée royale, d'environ quarante mille hommes. Mes forces étaient presque de cinq mille hommes de moins, mais ce n'était pas important. Ils étaient frais, mais nous étions endurcis par la bataille et la justice était de notre côté. Alors que la bataille faisait rage, je me trouvai nez à nez avec Rhaegar, le cerf et le dragon, là, dans le gué de la rivière.

Robert vs Rhaegar (H&T Rébellion de Robert)

Combat singulier entre Robert et Rhaegar.

Je combattis avec la fureur de dix hommes, frappant coup après coup cet ignoble prince avant d'enterrer mon marteau de guerre dans sa poitrine. Je l'ai frappé si fort que les rubis de son armure s'envolèrent et se jetèrent dans le cours d'eau. Ils l'appellent le Gué des Rubis maintenant. Avec cette écume de Rhaegar mort et l'armée royale détruite, nous devions nous rendre à Port-Réal. Mais j'avais subi plusieurs blessures dans la bataille et je ne pouvais pas monter à cheval. J'envoyai alors Ned Stark à la capitale pour affronter le Roi Fou et lui faire payer ses crimes.

Apparitions

Personnages

Événements

Lieux

Maisons


Viserys Targaryen

Viserys Targaryen explique pourquoi la Guerre de l'Usurpateur fut un poignard planté dans le dos.

Narration

Viserys Targaryen : Les Targaryen, sang du dragon et derniers survivants de l'ancienne Valyria, étaient aimés par leurs sujets et admirés partout comme la plus grande dynastie dans l'histoire du monde occidental. Mais la paix et la prospérité de près de trois siècles de règne Targaryen furent anéanties par l'Usurpateur, Robert Baratheon, et sa bande de traîtres.

Aegon I (H&T Rébellion de Robert)

La Maison Baratheon doit son existence même aux Targaryen. N'est-ce pas Aegon le Dragon lui-même qui anoblit le bâtard Orys Baratheon lors de la Guerre de la Conquête ? Et qu'en est-il des Stark ? Des Lannister ? Des Arryn du Val ? Tous furent épargnés et autorisés à conserver leurs terres, alors qu'Aegon aurait pu facilement les anéantir. Des siècles plus tard, l'Usurpateur et ses larbins payèrent la bienveillance d'Aegon en le trahissant.

Certains osent prétendre que Robert et ses alliés avaient des raisons de se rebeller. Ils disent que le prince héritier vola l'amour de l'Usurpateur. Ils disent que mon père, le roi Aerys, assassinat Rickard Stark et son fils sans motif valable. Que ces accusations soient vraies ou non, cela n'a aucune importance. Le dragon ne doit rien à personne.

Le nom d'Aerys fut entaché pendant des années après la rébellion. Il fut appelé: un fou dangereux, un monstre, un tyran qui causa sa tragique fin. Mensonges ! Mon père fut la victime des faiblesses de son conseil ! Des idiots qui l'on abandonné quand il avait besoin d'eux et qui laissèrent la rébellion hors de contrôle !

Mais ce n'était pas suffisant. L'armée royale fut écrasée à la Bataille du Trident. C'est là que le vaillant Rhaegar affronta Robert en combat singulier, mais les dieux le trahirent... et il périt de la main de l'Usurpateur. Comme le Champ de Feu marqua la fin des Andals... la Bataille du Trident sembla annoncer la fin des rois dragons.

Viserys (H&T Rébellion de Robert)

Quand la nouvelle de la mort de mon frère, Rhaegar, arriva à la capitale, mon père, Aerys, agit pour me protéger, car j'étais le dernier héritier du trône. Il m'envoya dans la forteresse de l'île de Peyredragon, avec ma mère, la reine Rhaella, qui attendait un enfant. Mais alors que mon père, mon roi... Aerys Targaryen... se préparait à défendre son trône jusqu'au bout... il ne connaissait rien des horreurs et des trahisons qui l'attendaient, lui et notre famille.

Apparitions

Personnages

Lieux

Événements

Maisons


Stannis Baratheon

Stannis Baratheon explique comment les héritiers du roi fou lui ont échappé, ainsi que son amertume pour ne pas avoir été réellement récompensée par son frère.

Narration

Stannis Baratheon : Mon frère Robert Baratheon avait levé les bannières d'Accalmie, notre château ancestral, contre le Roi Fou, Aerys. Jon Arryn du Val et Eddard Stark du Nord étaient avec lui, et Hoster Tully les rejoignit du Conflans. Mais leurs terres étaient loin des nôtres, et séparées par les forces unies de l'Ouest, du Bief, et de Port-Réal elle-même. Même les seigneurs de Robert étaient contre lui. Ce fut le choix le plus dur de ma vie. Mon frère ou mon roi. Le sang ou l'honneur. Aerys régnait de droit sur tous Westeros. Tout le monde connaissait le prix de la désobéissance, mais il existait des lois plus ataviques. Un frère cadet s'incline devant son aîné. J'ai suivi Robert.

Arryn-Stark-Tully (H&T Rébellion de Robert)

Au début, la victoire indécise de Mace Tyrell à Cendregué avait éloigné Robert d'Accalmie. Au lieu de suivre Robert et de risquer sa réputation, Mace Tyrell se tourna vers l'est et assiégea notre demeure. Son armée et sa flotte nous encerclaient, empêchant tout ravitaillement par terre ou mer. Si un chariot tentait de nous rejoindre, il était brûlé. Si un bateau tentait d'accoster, il était coulé. Nous étions condamnés à mourir de faim à Accalmie, mais Robert m'ordonna de tenir le château coûte que coûte. Il ne pouvait se permettre de perdre son ancien siège, qui n'était jamais tombé.

Alors que Robert écrasait Rhaegar au Trident, mes hommes mangeaient les chiens, car les chevaux avaient déjà été dévorés. Alors que les Lannister mettaient Port-Réal à sac, nous mangions les rats. Si Davos le contrebandier n'avait pas traversé le blocus avec ses oignons, nous aurions mangé nos propres morts. Mais j'ai tenu le château jusqu'à ce que lord Eddard se souvienne de nous et vienne soulever le siège. Les Tyrell ne se sont même pas battus, ils n'opposèrent aucune résistance. Et Robert donna un festin pour célébrer la victoire de lord Eddard.

Assaut contre Peyredragon

Assaut contre Peyredragon.

Je fus envoyé au bastion royal, Peyredragon, pour affronter Viserys et Daenerys, les derniers enfants Targaryen. Toutefois, avant mon arrivée, ils parvinrent à s'échapper par le Détroit. Robert était furieux. Il m'arracha à Accalmie, et le donna à ce dandinet de Renly, mon jeune frère. Je pus garder Peyredragon.

Maintenant, Robert est mort, et un prétendant bâtard salit mon trône pendant que le royaume se remplit de conspirateurs et de traîtres. Mais le roi légitime ne leur fera pas de cadeau et je ne m'arrêterai que lorsque j'aurai nettoyé ces terres de la vermine. Les Baratheon disent : “Nôtre est la fureur”. Je leur montrerai... les flammes de la fureur.

Apparitions

Personnages

Lieux

Événements

Maisons


Davos Mervault

Davos Mervault raconte l'action et l'événement qui l'a amené au service de Stannis Baratheon et qui lui valut le surnom de “Chevalier Oignon”.

Narration

Davos Mervault : À Port-Réal, si vous quittez le Donjon Rouge et que vous ne faites pas attention, vous risquez de vous retrouver à Culpucier. C'est dans ce cloaque, que la Maison Mervault a connu ses glorieux débuts. J'en suis parti dès que possible pour m'engager sur un navire de contrebande. Bientôt, ma tête fut mise à prix dans tous les ports du Détroit, et ils l'auraient eue si je n'avais pas soudoyé les bonnes personnes ou pris les bonnes marées. Vous savez comment reconnaît-on un bon contrebandier ? Lorsque vous lui parlez, il a encore une tête pour vous répondre. J'étais très bon. Davos de Culpucier avait côtoyé les orphelins et les mendiants, mais Davos le contrebandier était reçu par des marchands et des seigneurs... en catimini. Bizarrement, le seul travail honnête provenait des pirates, comme le célèbre et sanguinaire Sladhor Saan, un vieil ami. Tout ce qu'il voulait, c'était que quelqu'un achète sa cargaison avant la marée basse et que je la vende sans révéler sa provenance.


Davos, Marya, Matthos (H&T Rébellion de Robert)

Marya, Matthos et Davos Mervault.

Avec le temps, je mis assez de côté pour acheter un lopin de terre et trouvai une femme assez gentille pour tolérer mon commerce. Elle me donna un fils, Matthos. Et nous rêvions du cercle des marchands autour de la mer de Jade. Un seul voyage aurait assuré l'avenir de notre famille. Puis, un seigneur de l'orage se rebella contre le Trône de Fer. Contrairement à ce que l'ont peu pensé, les guerres ne sont pas aussi prolifiques pour les contrebandiers. Chaque port est truffé de gardes et d'inspecteurs, et les mers fourmillent de blocus et de pirates payés par chaque camp pour piller l'autre. Bien que je n'aimais pas le Roi Fou, j'avais grandi autour du pouvoir de Port-Réal et je me disais que ce Robert Baratheon aurait fini comme les autres seigneurs rebelles: réduis en cendres. Mais j'avais tort; le Nord, le Conflans et le Val se rallièrent à lui. Et dans les tavernes, les gens buvaient ouvertement à la santé de Robert. “Pauvres idiots”, pensais-je. Mais j'avais une famille, et si je perdais la tête, elle n'aurait plus rien.

Quand Mace Tyrell marcha sur la demeure de Robert à Accalmie, j’espérais la fin de la rébellion. Le château était tenu par le frère cadet de Robert, Stannis, et une petite garde. Il n'aurait pas tenu longtemps. Dût-il tomber, Robert se serait retrouvé sans abri, et son soutien aurait été massacré. Cela, je le savais par expérience. Des mois plus tard, Stannis tenait encore le château. Personne ne s'en souciait. Mais durant mes voyages, j'avais vu ce qu'était la famine, et je pensai à tous ces hommes à Accalmie qui seraient morts dans l'indifférence et l'oubli. Comme les orphelins de Culpucier. Je dis à ma femme, et à moi-même, que j'aurais obtenu un bon prix pour des oignons et du bœuf salé. En réalité, je savais que je serais capturé ou noyé par les galères des Tyrell. Mais j'étais trop têtu. Plus tard cette nuit-là, dans l'obscurité, dans un petit bateau à la voile noire, je me maudis ainsi que le clair de lune tandis que j'attendais que la marée change. Quand cela arriva, le vent frappa la voile si fort qu'il la déchira, risquant d'alerter les navires Tyrell. Heureusement, ils étaient fanés. En ramant seul et en silence, je conduisais ma cargaison à travers les courants traîtres et les rochers enchevêtrés qui valurent son nom de Baie des Naufrageurs. Les vagues me portèrent enfin, trempé et presque aveuglé par l'eau de mer, vers l'entrée de la caverne sous le château.

Chevalier Oignon (H&T Rébellion de Robert)

Puis Stannis Baratheon arriva. Le siège l'avait laissé flasque, mais pas affaibli, jamais affaibli. Il m'accueillit et accepta mes oignons avec courtoisie, ne trahissant aucune émotion, même si celle-ci fût tangible. Il distribua la nourriture à sa femme et à chacun de ses hommes avant de manger lui-même une portion non plus grande que les autres. Quand il me remercia enfin, je vis que son esprit était déjà retourné à la défense du château, son devoir.

Après qu'Aerys fut vaincu et que lord Stark leva le siège, Stannis me convoqua. Pour mon sauvetage à Accalmie, il m'accorderait le titre de chevalier, un souvenir de lui-même, et il prendrait mon fils à son service personnel. “Davos de Culpucier” était devenu “Ser Davos de la Maison Mervault”, et mon fils servirait le frère du roi. Mais, pour mes crimes antérieurs en tant que contrebandier, je devais avoir les doigts tranchés d'une main à hauteur de la dernière phalange. Stannis soutenait que j'avais bafoué les lois pendant des années, et une bonne action n'en annule pas une mauvaise. Tous les cinq d'un coup. Stannis a donné un avenir à mon fils et un nom à ma famille que je n'aurais pu imaginer, ou gagné par mes propres moyens. Je conserve les os de mes doigts dans un sac autour du cou pour me rappeler qui j'étais et ce que je dois à Stannis. Car durant ma longue carrière de contrebandier, j'ai fréquenté de nombreux ports, tavernes et ruelles, et vu de nombreuses choses dans ce monde, mais jamais la justice, jusqu'à Stannis.

Apparitions

Personnages

Lieux

Événements

Maisons


Margaery Tyrell

Margaery Tyrell parle de la fidélité de sa maison envers la maison Targaryen, avant, et pendant la rébellion de Robert.

Narration

Margaery Tyrell : Certaines grandes maisons nous appellent « les parvenus », mais en vérité, pendant que les Stark et les Lannister se faisaient battre par les Targaryen, la Maison Tyrell s'élevait.

Maison Tyrell (H&T Rébellion de Robert)

Durant des milliers d'années, notre famille a servi en fidèles intendants les rois du Bief, jusqu'à ce que le dernier de leur lignée meure par le feu en résistant aux invasions des Targaryen. Pour sauver le Bief et éviter qu'il subisse le même sort, nous cédâmes Hautjardin à Aegon et ses sœurs. En guise de gratitude, les Targaryen nous donnèrent le Bief et nous devînmes les seigneurs du château dans lequel nous avions servi durant des générations. Sous la dynastie des Targaryen, Westeros prospérait. Les petites guerres des Sept Couronnes et la soif incessante pour la gloire avaient cessé. Les Terres de l'Ouest enrichissaient le royaume, le Nord le gardait, et le Bief et le Conflans le nourrissaient.

Robert Baratheon brisa cette harmonie en se rebellant contre Aerys Targaryen. Cependant, lorsque l'appel aux armes est venue, nous ne voulions pas répondre. Le Bief est une contrée douce et, pour être franche, le Roi Fou n'était pas vraiment apprécié, mais nous devions notre statut et la paix à sa famille. Mon père, Mace Tyrell, appela ses bannerets et marcha vers le nord pour combattre le voyou seigneur de l'Orage, Robert, qui avait déjà vaincu trois armées en une seule journée. Et, à Cendregué, mon père gagna. Certains reprochent à mon père de ne pas avoir poursuivi Robert après la bataille. On l'avait isolé des Terres de l'Orage, le siège de son pouvoir, et il fuyait vers le nord, à la merci de lord Tywin Lannister, la Main d'Aerys durant vingt ans. Au lieu de cela, mon père assiégea le bastion ancestral de Robert, Accalmie.

Rose Tyrell (H&T Rébellion de Robert)

La rose étranglerait le cerf, tandis que le lion attaquerait. Alors nous avons attendu, mais le lion s'endormit, et Robert pu traverser les armées du Roi pour rejoindre Ned Stark. Nous aurions pu lever le siège et déployer nos armées au nord pour aider la couronne. Nous aurions pu détruire le château et laisser Robert sans refuge, mais nous avions assez de vivres, le contrôle de la terre et de la mer, et surtout, la patience. Notre siège finirait... éventuellement, sans nous coûter beaucoup de vies. Si Robert poursuivait la guerre par des victoires mineures, notre capture d'Accalmie hâterait sa chute. Et si Robert gagnait la guerre... il ne serait pas ravi de nous trouver en ses murs avec les cadavres de son frère Stannis et de ses fidèles. Quand le lion montra enfin ses couleurs et purgea Port-Réal, nous sûmes que notre cause était perdue.

Mon père choisit la manière douce et se soumit à Robert, qui le pardonna chaleureusement. Étrange, sachant que nous l'avions battu et avions failli faire mourir son frère de faim. Nous pûmes garder nos terres, notre château et notre titre. Mais nous savions que nous ne serions jamais les bienvenus à la cour. Cela importait peu, le Bief était toujours la terre la plus fertile des Sept Couronnes et sous notre emprise. Chaque fleur, même la rose, doit être taillée. Elle devient alors plus haute, plus forte.

Apparitions

Personnages

Lieux

Événements

Maisons


Catelyn Stark

Catelyn Stark revient sur la mort de Brandon, son mariage avec Ned, et la façon dont la rébellion a affecté sa famille.

Narration

Catelyn Stark : “Famille, devoir, honneur”. Tous les enfants Tully apprennent nos mots, mais j'étais une femme quand je les ai compris. Des années auparavant, mon père avait pris comme pupille le fils d'un ami de guerre, un petit seigneur des Doigts. Le garçon nous fut présenté comme Petyr Baelish, en raison de sa demeure et de sa taille, mon frère le surnomma rapidement “Littlefinger”.


Brandon, Catelyn et Petyr (H&T Rébellion de Robert)

Brandon, Catelyn, et Petyr.

Quand je devins une femme, Brandon Stark de Winterfell demanda et gagna ma main. Pour mon père, Brandon était l'héritier du Nord et un bon parti pour une fille de la maison Tully. Pour moi, Brandon était sauvage et effrayant, toujours prêt à rire ou à causer des problèmes. Je l'aimai avec tout le feu d'une première passion, tout comme je m'en rendis compte, que Petyr m'aimait. Quand Petyr apprit mes fiançailles, il défia Brandon en duel. Petyr n'eut la vie sauve que parce que je suppliai Brandon de ne pas le tuer. J'ai toujours vu Petyr comme un membre de ma famille. Maintenant, j'aimerais l'avoir laissé mourir. Quelques jours avant mon mariage, alors que je pensais que je serais heureuse pour toujours, le prince Rhaegar Targaryen enleva la sœur de Brandon, Lyanna. Impétueux, comme toujours, Brandon se rendit immédiatement à Port-Réal pour exiger justice, ce que le roi fou Aerys Targaryen lui octroya, à sa manière tordue. Le jour où le corbeau m'apporta la nouvelle de la mort de mon Brandon, je m'enfermai et refusai de me nourrir pendant des jours, jusqu'à ce que mon père me rappelle à mon devoir.


Mariage Catelyn et Ned (H&T Rébellion de Robert)

Mariage de Catelyn et Ned.

Je devais épouser Eddard, le frère cadet de Brandon, un homme que je n'avais jamais vu, dont personne ne disait du mal, dont personne ne disait rien du tout. Notre union cimenterait une alliance entre le Nord, le Val, les Terres de l'Orage et le Conflans en rébellion contre le Roi Fou. J'étais une Tully. J'ai accompli mon devoir. Nous fûmes mariés très vite et passâmes une seule nuit ensemble avant qu'il ne retourne sur le terrain. Je passai la guerre aux fenêtres en attendant qu'un corbeau vienne me dire si mon fils allait grandir avec ou sans père. Nous connaissions le prix de la défaite. J'arpentais les cuisines et les laveries en quête du moindre ragot: Robert avait gagné et écrasé le roi fou, Robert avait perdu, mais Jaime Lannister était roi, Robert avait presque gagné, mais le roi fou s'était transformé en dragon et avait réduit Port-Réal en cendres. La nuit, je me disais que la guerre finirait bientôt et amènerait la paix. La victoire... ou la tombe.


Ned rentre avec Jon (H&T Rébellion de Robert)

Catelyn découvre Jon Snow.

J'avais tort. Robert gagna, et mon mari vengea son frère et mon amour. Mais à son retour, il ne pouvait pas me regarder dans les yeux. J'ai vu la raison... à ses côtés. Beaucoup d'hommes ont des bâtards, je sais. Et sous la pression de la guerre, n'importe quel homme, même le plus honorable, peut renier ses vœux pour une nuit de réconfort, peut-être la dernière. Mais Ned Stark n'était pas comme les autres hommes. Son honneur d'homme du Nord ne lui permettait pas de cacher sa honte dans quelque recoin lointain. Il avait amené ce garçon, ce Jon Snow, à la maison pour l'élever avec ses enfants légitimes. Mes enfants.

Pourtant, même ces souvenirs amers sont doux maintenant. Ils sont tout ce qu'il me reste de mon Ned. Notre famille est brisée et dispersée... et notre fils doit mener une guerre pour la réunir. Nous devons rentrer chez nous. Les Stark sont du Nord, et comme les neiges d'hiver, quand ils viennent au sud... ils fondent.

Apparitions

Personnages

Lieux

Événements

Maisons


Varys & Petyr Baelish

Varys et Petyr Baelish débattent de la rébellion de Robert, de la chute de la maison Targaryen et de l'impact que la guerre a eu sur le royaume.

Narration

Aerys et Varys (H&T Rébellion de Robert)

Varys et le roi Aerys II.

Varys : Pendant trois cents ans, la dynastie Targaryen régna sur Westeros. Des guerres continuaient d'être menées, des maisons brûlées et des hommes tués. Mais comparé au chaos de ce qui était venu avant, le royaume était stable.

Petyr Baelish : Et ennuyeux. Les Targaryen mentaient, volaient et tuaient autant que les autres seigneurs. Ils ont juste eu des dragons pour s'occuper des plaintes. Jusqu'à ce qu'ils n'en aient plus. À la mort du dernier dragon, ce n'était seulement qu'une question de temps avant que les Targaryen ne suivent.

Varys : Par "seulement", vous voulez dire un autre siècle ?

Petyr Baelish : Ce qu'ils passèrent à tenter de remplacer leur avantage perdu. Incinérant leurs propres palais pour couver les œufs de dragon, buvant du feu grégeois pour devenir des dragons, et sans oublier la préférence du roi fou, brûler vif des hommes en se prétendant lui-même dragon.

Varys : Nous avons sommé Aerys de pardonner Brandon Stark. Le garçon avait menacé le prince Rhaegar, mais Rhaegar avait volé la sœur du garçon. Et le garçon était le fils aîné de notre gouverneur du Nord.

Petyr Baelish : Qui est le plus gros idiot ? Un roi fou ou l'homme qui tente de le raisonner ? Aerys voyait le danger derrière chaque ombre. Quand vous lui avez dit de traiter les Stark avec prudence, vous lui avez fait peur. Et ce qu'il craignait, il tuait.

Brandon vs Petyr (H&T Rébellion de Robert)

Duel entre Brandon et Petyr.

Varys : Je n'aurais jamais cru que vous auriez des récriminations au sujet de la mort de Brandon, lord Baelish. Pas à la suite de votre... comment dire “duel” contre lui.

Petyr Baelish : Brandon était aussi arrogant que stupide comme son père, lord Stark, parti vers la capitale à la demande d'Aerys. Ils ont mérité leur destin. Mais le fils cadet, Ned, quel fut son crime pour qu'Aerys ordonne également sa mort ?

Varys : Contrairement à l'homme, une famille ne meurt pas quand on lui coupe la tête.

Petyr Baelish : Au moins, vous auriez dû signaler que le fidèle et serviable Ned vivait avec Jon Arryn, un seigneur fier et juste, au château imprenable et sans fils. Peut-être que vous auriez pu épargner à Aerys la honte de la révolte.

Varys : Si seulement il avait eu la prévoyance de vous consulter, lord Baelish, mais je suppose qu'il aurait fallu qu'il vous connaisse.

Petyr Baelish : Personne ne connaissait Robert Baratheon non plus. Il prétendait pourtant au droit de siéger sur le Trône de Fer.

Varys : Il avait du sang Targaryen par sa mère.

Petyr Baelish : Jolie formule pour une sale vérité. C'était la guerre, et il maniait le marteau plus fort que toute autre chose. Quand avez-vous su que vous aviez perdu, lord Varys ?

Varys : Quand Robert Baratheon a tué le prince Rhaegar sur le Trident.

Petyr Baelish : Faux. Vous avez perdu la guerre quand vous avez laissé Ned Stark revenir dans le Nord. Ni la porte Sanglante du Val ni Moat Cailin au nord ne sont jamais tombés. Ils auraient pu tenir des années, même si vous aviez tué Robert. Mais vous l'avez laissé filer entre vos doigts aussi.

Ned à Pierremoûtier (H&T Rébellion de Robert)

Ned arrive à Pierremoûtier.

Varys : J'ai dit à la cour que Robert se cachait à Pierremoûtier, mais la Main du roi a perdu trop de temps à fouiller la ville. Il voulait la gloire d'un combat singulier. Ensuite, l'armée de Ned Stark est arrivée à la rescousse.

Petyr Baelish : Dommage, lord Tywin n'était plus la Main. Il aurait tout simplement... rasé la ville une bonne fois pour toutes.

Varys : Peut-être. Et peut-être que les rebelles auraient peut-être trouvé encore plus de campagnes se ralliant à leurs bannières.

Petyr Baelish : J'avais presque oublié. Vous n'avez pas toujours été aussi loyal envers les Lannister durant la guerre. N'est-ce pas ?

Varys : J'ai fait mon devoir auprès du royaume. Quand lord Tywin est arrivé à la cérémonie d'allégeance de Port-Réal, j'ai conseillé à Aerys de ne pas ouvrir les portes. Le prince Rhaegar était mort, nos armées dispersées. Seule l'odeur de la chair motive le lion.

Petyr Baelish : J'admire votre pouvoir de persuasion, lord Varys. Rares sont ceux qui font tant de secrets pour un si piètre résultat.

Varys : Le Grand Mestre Pycelle a dit à Aerys ce qu'il voulait entendre; que son ami, Tywin, était venu le sauver.

Petyr Baelish : Puis le vieil ami d'Aerys a mis la ville à sac et son fils a poignardé Aerys dans le dos.

Varys : Acte regrettable, bien que nécessaire.

Petyr Baelish : Tout comme le furent les pardons du nouveau roi Robert accordés aux loyalistes. Mace Tyrell, Barristan Selmy, vous.

Varys : Le roi Robert a sagement privilégié l'ordre sur la vengeance.

Robert tue Rhaegar (H&T Rébellion de Robert)

Robert tue Rhaegar.

Petyr Baelish : Jon Arryn a sagement décidé pour Robert. Mais Jon Arryn est mort, puis Robert, puis Ned. Ainsi prit fin leur glorieuse révolution.

Varys : Et Westeros brûle depuis.

Petyr Baelish : Qu'il en soit ainsi.

Varys : C'est très Targaryen de votre part. Un des fous.

Petyr Baelish : Le feu réduit en cendres même le plus fier des chênes pour faire place... à de nouvelles racines.

Apparitions

Personnages

Lieux

Événements

Maisons


Oberyn Martell

Oberyn Martell raconte l'histoire du mariage de sa sœur, Elia Martell, avec le prince Rhaegar Targaryen, ainsi que de son meurtre lors du sac de Port-Réal.

Narration

Oberyn Martell : À deux reprises, les Targaryen essayèrent de conquérir Dorne avec des soldats. À deux reprises, ils échouèrent. Ce n'est que lorsque les rois dragons proposèrent des maris et femmes que mes ancêtres cédèrent et acceptèrent d'intégrer leurs Sept Couronnes. La Maison Martell aurait pu guerroyer jusqu'à la fin des temps, mais comment résister à une paix scellée au lit ?

Pendant des siècles, le Trône de Fer n'eut pas plus fidèle allié que les princes de Dorne. Vu qu'ils ne nous ont jamais vaincus, nous avons conservé notre titre ancestral. C'est peut-être ce qui attira Rhaegar Targaryen à nous. Ses royaux parents n'avaient pas engendré de sœur pour l'épouser, il dut donc chercher une princesse ailleurs et il n'y en avait qu'une seule à Westeros: Elia de la Maison Martell, ma sœur. Elle n'était pas la plus belle femme du monde, ni même de Dorne, mais, chose rare en notre pays pour une femme, sa fleur était dépourvue d'épines.
Elia, Oberyn, Rhaegar (H&T Rébellion de Robert)

Elia, Oberyn, et Rhaegar.

Elle était gentille, intelligente et possédait un grand cœur. Je l'aimais; Je m'inquiétais pour elle. Pendant des années j'ai éconduit des prétendants indignes, mais quand Rhaegar arriva, même moi j'échouai. Rhaegar était beau, il était le prince héritier des Sept Couronnes, notre mère s'était donné du mal pour assurer leur union - comment Elia aurait-elle pu refuser ? Ils se marièrent et il l'arracha de sa maison, et l'éloigna de ceux qui l'aimaient à en mourir. Il l'enferma dans son Donjon Rouge, qui domine sa ville porcherie, où elle n'était entourée que de faux amis. Elle lui donna une fille et un fils, chacun manqua de lui coûter la vie. Elia aimait Rhaegar, elle lui obéissait. Mais il choisit d'enlever Lyanna Stark, une Nordienne pâle dont les veines coulaient de la glace, comme tout son peuple.
Elia Martell (H&T Rébellion de Robert)

Elia Martell

Au lieu de punir son fils infidèle, le roi Aerys exécuta les Stark quand ils vinrent demander justice, ce qui déclencha une révolte. Je sais comment les mestres décrivent cette guerre maintenant, mais l'appeler la “Rébellion de Robert” ne change rien au fait que c'était: la “Guerre de l'Usurpateur”. Dorne se rangea du côté de la couronne, car lorsque nous prêtons serments, nous les respectons. Nous n'eûmes besoin d'aucune menace du roi Aerys, qui les proféra quand même, en enfermant Elia et ses enfants dans le Donjon Rouge pour s'assurer de notre loyauté. Même dans sa folie, il savait qu'aucun vrai en-aimée et ne prendrait les armes contre notre princesse bien-aimée et qu'on combattrait jusqu'à la mort pour n'importe quel camp. Au [Lewyn Mart, Dorne perdit dix mille hommes et deux princes: lant époux d'Elia, le princ dans la , qui était trop et le galant époux d'Elia, le prince Rhaegar, qui était trop lent ou trop arrogant pour le marteau de guerre de e de Robert marcha sur Port.
Elia et Gregor (H&T Rébellion de Robert)

Elia et Gregor

Alors que l'armée de Robert marcha sur Port-Réal, le roi fou fit partir sa femme et son enfant, mais garda ma sœur et ses enfants à ses côtés. Dans sa folie, Aerys, pensait que les Dorniens avaient trahi son fils au Trident et n'était que trop content de retrouver son unique véritable ami dans ses rangs: Tywin Lannister. L'armée de lord Tywin pilla la ville de son ami pendant que le fils de lord Tywin tua son roi qu'il avait juré de protéger. Tout ceci aurait pu être pardonné: la guerre est terrible et ceux qui la font se doivent d'être terribles. Mais les Lannister savaient que tant que ma sœur et ses enfants, les héritiers du prince, vivaient, aucun usurpateur ne pourrait prendre le trône. Alors le chien de lord Tywin, ser n fils nouveau-né , la Montagne, força Elia à le regarder assassiner sa fille et fracasser la tête de son fils nouveau-né contre un mur. Puis, avec le sang de son bébé encore sur les mains, il viola ma sœur et la tua à son tour. Quand lord Tywin présenta leurs corps à Robert Baratheon enveloppés dans de beaux manteaux Lannister, on m'a dit que leur couleur rouge cachait gracieusement le sang aux yeux de tous les hommes.


Les Targaryen parlent de feu et de sang. À Dorne, notre sang est feu. Si Robert Baratheon avait osé mettre un pied à Dorne durant son règne, il aurait perdu ce pied. Et il n'est même pas directement coupable pour Elia. Les Lannister pensent que leur os leur achètent le pouvoir. Les Lannister pensent que leur Montagne leur achète la force. Mais s'ils veulent la paix, ils ne pourront l'acheter avec des montagnes d'or ni avec une montagne d'acier. Ils devront la payer de leur sang.

Apparitions

Personnages

Lieux

Événements

Maisons


Barristan Selmy

Barristan Selmy explique les événements menant à la rébellion de Robert, une guerre cruciale pour la Maison Targaryen qui a causé la fin de son règne.

Narration

Barristan Selmy : En face, on me surnomme “Barristan le Hardi”. Mais je sais ce qu'ils disent dans mon dos, Barristan le Débris. C'est vrai. Je suis vieux. Avec des cheveux aussi blancs que tous les hivers que j'ai vus. Plus un homme vieillit, moins il a besoin de dormir. Ces derniers jours, je ne dors presque plus. Quand la nuit tombe sur cette étrange ville, je revois les visages des rois que j'ai servis. Les visages de ceux que j'ai juré de protéger. Les visages de ceux que j'ai laissé tomber. Mener une vie honorable, voilà tout ce que j'ai toujours voulu, défendre un roi digne d'être servi.

Barristan, Aegon V (H&T Rébellion de Robert)

Pendant la guerre des Rois à Neuf Sous, j'ai trouvé Maelys le Monstrueux, le dernier des prétendants Feunoyr qui avait déclenché toute cette guerre. Maelys croyait que son sang Targaryen lui permettait de prétendre au Trône de Fer. Je me suis assuré que son sang ne prétende qu'à la poussière autour de son cadavre. Pour me montrer sa gratitude, le roi m'intégra à sa Garde Royale. Ce fut ma plus grande fierté. Mais ce roi mourut, et je n'étais pas à ses côtés. Non pas que j'eusse pu le sauver si j'avais été présent. Mais il n'empêche, je promis de faire mieux avec son fils, le jeune prince Aerys.

Durant vingt ans, il régna dans la paix et la prospérité. Aerys était aimé par ses sujets et respecté par ses seigneurs. Mais au fil des années, son tempérament se dégrada. Il devint obsédé par les dragons et le feu. Et les épées de la Garde royale ne pouvaient pas le défendre contre les ennemis qu'il voyait tapis derrière chaque ombre. Mon roi devint fou.

Mais il y avait de l'espoir. Dans son fils et héritier. Le prince Rhaegar était tout ce qu'un royaume pouvait espérer d'un souverain. Il était fort, mais bon, sage et prudent, et un bon ami. Peu importe les blessures infligées par Aerys au royaume, nous étions convaincus que son fils les guérirait une fois sur le trône. Puis il y eut le tournoi de lord Whent à Harrenhal, le plus grand de tout Westeros.
Barristan, Lyanna, Rhaegar (H&T Rébellion de Robert)

Rhaegar offre la couronne à Lyanna.

Je désarçonnai mes adversaires jusqu'à ce qu'il ne reste plus que le prince Rhaegar. Nous avons mis nos pieds dans les étriers, abaissé nos lances et nous avons chargé. Et je suis tombé. Mordant la poussière, je vis Rhaegar présenter à Lyanna Stark la couronne de roses du vainqueur, alors qu'elle était fiancée à Robert Baratheon, et que Rhaegar était marié à Elia Martell. Nous savons tous ce qui advint après ça. Si j'avais été plus prompt avec ma lance, que j'avais choisi un cheval plus rapide, peut-être aurais-je pu épargner au royaume la destruction qui s'ensuivit.


Ou si j'avais pensé à dissuader Brandon Stark de faire preuve de témérité. Il vint à Port-Réal lui-même et exigea que Rhaegar lui rende sa sœur. Pauvre fou. S'il avait connu l'étendue de la folie d'Aerys, il n'aurait pas osé le provoquer. Aerys ordonna d'emprisonner Brandon, et je n'eus d'autre choix que d'obéir. Lorsque le père de Brandon, Rickard Stark, vint à Port-Réal implorer pour son fils, Aerys le brûla vif. Et je n'eus d'autre choix que de regarder. J'avais prêté serment à un roi fou, et mon honneur m'obligeait à lui obéir, même si cela dut me coûter mon âme.

Barristan, Lewyn, Rhaegar (H&T Rébellion de Robert)

Lewyn, Rhaegar, et Barristan.

Des corbeaux arrivèrent avec de graves nouvelles pour le roi, la révolte dans le Val. Exigeant qu'on lui rende Lyanna Stark, Robert Baratheon écrasait toutes les armées qui osaient l'affronter. Eddard Stark, le frère cadet de Brandon, avait parcouru le Nord jusqu'au Neck, et pris Catelyn Tully, la fiancée de Brandon, pour épouse, gagnant ainsi le soutien du Conflans. Le roi envoya des corbeaux à Castral Roc pour supplier son ancienne Main, Tywin Lannister, de l'aider... et aucun corbeau ne rentra. Un plan fut conçu. Le prince Rhaegar mènerait personnellement les forces royales, avec les renforts de dix-mille Dorniens, pour affronter Robert au nord. Le Garde royal, Lewyn Martell, et moi, chevauchâmes aux côtés du prince. Avant notre départ, le prince me confia qu'au retour de cette bataille, nombre de choses changeraient à la cour. Malgré mon serment au roi, j'avoue que j'étais excité.

En marchant vers l'armée de Robert, nous étions sûrs de gagner. Nous étions plus nombreux et nous avions le prince Rhaegar. Nos hommes étaient rassurés par sa présence, et il incarnait le roi qu'il était destiné à devenir. Mais au Trident, les dieux jouèrent une cruelle farce. Robert confirma la devise Baratheon quand son armée brisa nos lignes. Lewyn Martell fut tué, je tombai au combat gravement blessé et ne pus que regarder le marteau de guerre de Robert mettre un terme au règne glorieux de Rhaegar avant même qu'il commence. Et le royaume qui ne serait jamais fut anéanti au Trident avec sa vie. Mais Robert m'épargna, insista pour que son mestre personnel panse mes blessures, par respect.

Barristan (H&T Rébellion de Robert)

Mais par respect pour quoi ? Un garde royal ne devrait pas survivre à un roi, encore moins à deux, et celui qui aurait dû l'être. J'ai prêté serment à la maison Targaryen, et j'ai échoué. Tout ce qui reste de leur feu et une simple braise à l'autre bout du monde, cernée par les ténèbres. Si les dieux étaient bons, je serais encore jeune, dans la fleur de l'âge. Mais quoi qu'il en coûtera, je ne laisserai pas cette braise s'éteindre. Cette fois, je n'échouerai pas.

Apparitions

Personnages

Lieux

Événements

Maisons


Jaime Lannister

Jaime Lannister parle des événements et de son rôle lors de la Rébellion de Robert qui lui a valu son surnom de “Régicide”.

Narration

Jaime Lannister : “Régicide”. Un mot que tout homme et femme de Westeros me crache au visage, alors que beaucoup ignorent le nom du roi que j'ai tué. Je comprends. Pour eux, je représente tout ce qu'ils n'auront jamais et un avertissement qui ne s'appliquera jamais. Ils peuvent me haïr, à l'abri de leurs petites vies. Mais quand un chien devient fou, on l'abat. Pourquoi pas un roi ?

Jaime et Cersei (H&T Rébellion de Robert)

Jaime et Cersei Lannister.

Je n'étais pas censé rejoindre la Garde Royale. Oh, étant enfant, je rêvais de porter le manteau blanc, comme tous les garçons. Mais j'étais l'héritier de Tywin Lannister, la Main du Roi. S'il interdisait la marée, les vagues s'arrêtaient. À quinze ans, mon père me félicita d'avoir été fait chevalier du Donjon Rouge. Je me demande si c'était même la dernière fois que je fis sa fierté. Cette nuit-là, on frappa à ma porte, en ouvrant, je découvris ma sœur Cersei déguisée en servante. Je ne l'avais pas revue depuis nos douze ans, quand mon père l'avait emmenée à la cour. Elle avait grandi. Comme moi. Elle m'apprit que mon père prévoyait de me marier à Lysa Tully. Elle pouvait demander au roi de me nommer dans la Garde royale pour que je puisse rester avec elle dans la capitale. Il me suffisait d'accepter. J'énumérai les objections évidentes. Notre famille, notre père, Castral Roc. Jusqu'à ce qu'elle demande : “C'est un roc que tu veux ou moi ?” Au matin, elle avait mon accord. Je rejoindrais la Garde royale pour elle. Je renoncerais à mes terres et à mon titre pour elle. Je renoncerais à notre famille pour elle. Bientôt, un corbeau royal ordonna à mon père de me présenter au roi pendant le Grand Tournoi d'Harrenhal pour prononcer mes vœux. Mon père devint fou de rage. Il ne pouvait pas refuser ouvertement, mais il démissionna en tant que Main, rentra à Castral Roc et emmena Cersei avec lui. Au lieu d'être ensemble, Cersei et moi avions échangé nos places. Alors, tout commença à s'effondrer.

Jaime retourne à Port-Réal (H&T Rébellion de Robert)

Jaime retourne à Port-Réal

À Harrenhal, le roi Aerys m'organisa une belle cérémonie d'investiture. Je m'agenouillai en armure en prêtant le serment de la Garde royale. Quand ser Gerold Hightower me releva et me mit le manteau blanc sur les épaules, la foule m'acclama. Je reconnais que, malgré la colère de mon père, j'étais heureux. Et stupide. Cette nuit-là, Aerys devint aigri et me commanda de retourner au Donjon Rouge pour garder la reine et le prince Viserys. Ser Gerold proposa de le faire lui-même pour que je participe au tournoi, mais Aerys refusa. “Il ne gagnera aucune gloire ici”, dit le roi. “Il est à moi maintenant, pas à Tywin. Il me servira comme bon me semble.” C'est là que j'ai compris. Je n'avais pas gagné cet honneur grâce à mon talent ou ma bravoure. Le roi fou m'avait choisi pour vexer mon père et voler son héritier. Je voulais arracher le manteau blanc, mais c'était trop tard. Un Garde royale sert à vie. Je maintins mon serment, confiné dans le Donjon Rouge, d'où Varys m'observait et où le bourreau pouvait venir m'y chercher si mon père fâchait le roi. Je servis le bon plaisir du roi alors qu'il brûlait vif Rickard Stark et étranglait son fils, provocant la rébellion.

Je défendis l'honneur du roi contre les courtisans alors que Robert vainquait ses généraux bataille après bataille. Je gardai les secrets du roi lorsque ses pyromants cachèrent le feu grégeois sous Port-Réal. Je conseillai le roi quand l'armée de mon père était aux portes de la ville et que le Grand Mestre Pycelle mentit en disant que mon père était venu le sauver. Beaucoup oublient que j'essayai également de défendre le roi. Lorsque les soldats Lannister entrèrent, il me fallu tenir le Donjon Rouge, en tant que seul Garde royal de la ville. Nous voyant perdus, je fis demander à Aerys son autorisation pour négocier. Mon messager revint avec l'ordre royal. “Apporte-moi la tête de ton père si tu n'es pas un traître.” Aerys n'aurait aucunement cédé. Son pyromant était avec lui, m'avait déclaré mon messager. Je savais ce que cela signifiait.

Aerys Targaryen était seul dans la Salle du Trône quand je l'ai trouvé, triturant ses mains ensanglantées et pleines de croûtes. Cet idiot se coupait sans cesse sur le Trône de Fer. “Brûlez-les ! Brûlez-les !” marmonnait-il. Aerys avait décidé de laisser Robert être roi, après tout, une fois que Port-Réal serait jonchée d'os calcinés et de cendres. Il devait penser que son pyromant était proche de lui, prêt à lui obéir, mais je l'avais tué quelques minutes avant dans la cour. Alors que je me rapprochais du trône, la raison illumina les yeux du roi pendant un instant, juste assez longtemps pour lire dans les miens. Ses yeux s'écarquillèrent et il ouvrit sa bouche royale en état de choc. Il se retourna et courut. Un seul coup était tout ce qu'il fallait pour mettre fin à la plus grande de toutes les dynasties que le monde ait jamais connu. Sous les yeux vides des dragons morts qui ornaient les murs, le dernier roi dragon cria comme un porc et se fit dessus. Si facile, pensai-je alors. La mort d'un roi devrait être plus fort que cela.

Aerys juste avant de mourir (H&T Rébellion de Robert)

Aerys juste avant de mourir.

Les chevaliers de mon père déboulèrent dans la salle pour voir la fin, je ne pus donc pas disparaître et laisser un vantard s'approprier la gloire ou le blâme. Je le compris tout de suite en voyant la façon dont ils me regardaient. Ce serait le blâme. Lannister ou non, j'étais membre de la Garde royale d'Aerys. Je leur ai ordonné d'annoncer la mort du roi fou et d'épargner ceux qui s'étaient rendus. Ils me demandèrent s'ils devaient également proclamer un nouveau roi. Je savais ce qu'ils voulaient dire. Est-ce que ce serait mon père ou Robert Baratheon, ou peut-être l'enfant Viserys qui s'était enfui à Peyredragon ? Un jeune Targaryen pour roi, avec mon père comme main pour régner de façon juste. J'imaginai les cris de rage de Ned Stark et de Robert Baratheon voyant leur guerre héroïque prendre fin ainsi, et je fus tenté. Puis, je tournai de nouveau la tête vers Aerys, son sang suintant de sa blessure, formant une flaque sur le sol autour de lui. “Proclamez qui vous voulez”, je répondis. Je montai m'asseoir sur le Trône de Fer, mon épée sur les genoux, attendant de voir qui viendrait réclamer le royaume.

Apparitions

Personnages

Lieux

Événements

Maisons

Divers


Histoires & Traditions de Game of Thrones
Saison 1
1 "Les Enfants de la Forêt, les Premiers Hommes et les Andals" · 2 "L'Âge des Héros" · 3 "Les Anciens Dieux et le Nouveau" · 4 "L'Histoire de la Garde de Nuit" · 5 "L'Ordre des Mestres" · 6 "Valyria et les Dragons" · 7 "La Bataille du Champ de Feu" · 8 "Aerys le Roi Fou" · 9 "La Rébellion de Robert" · 10 "Le Sac de Port-Réal" · 11 "Maison Stark" · 12 "Maison Lannister" · 13 "Maison Targaryen" · 14 "Maison Arryn" · 15 "Maison Baratheon"
Saison 2
1 "La Rébellion de Robert" · 2 "La Rébellion Greyjoy" · 3 "Maison Tyrell" · 4 "Maison Greyjoy" · 5 "Maison Clegane" · 6 "Le Peuple libre" · 7 "L'Histoire de la Garde de Nuit" · 8 "Peyredragon" · 9 "Harrenhal" · 10 "Les Cités libres" · 11 "Qarth" · 12 "Le Dieu Noyé" · 13 "La Guilde des Alchimistes" · 14 "Les Conjurateurs"
Saison 3
1 "Le Nord" · 2 "Les Terres de l'Ouest" · 3 "Le Conflans" · 4 "Les Terres de l'Orage" · 5 "Le Val" · 6 "Le Bief" · 7 "La Bataille de Qohor" · 8 "L'Ancienne Ghis et la Baie des Serfs" · 9 "Le Maître de la Lumière" · 10 "Le Donjon Rouge" · 11 "Zomans, Vervoyants, Visions" · 12 "La Rébellion de Robert" · 13 "Maison Reed" · 14 "Maison Tully" · 15 "Maison Bolton" · 16 "Maison Frey"
Saison 4
1 "Maison Martell" · 2 "Maison Baelish" · 3 "Dragons" · 4 "Poisons" · 5 "Les Bâtards de Westeros" · 6 "La Banque de Fer" · 7 "La Rébellion de Robert" · 8 "Reîtres et Chevaliers Errants" · 9 "Le Mur" · 10 "Les Nations du Nord" · 11 "La Garde Royale" · 12 "La Chaîne de Mestre" · 13 "La Mort des Rois" · 14 "L'Acier Valyrien" · 15 "La Justice dans les Sept Couronnes"
Saison 5
1 "L'Étoile à Sept Branches" · 2 "La Foi Militante" · 3 "Volantis" · 4 "Braavos" · 5 "Les Sans-Visage" · 6 "Winterfell" · 7 "Les Lords Commandants" · 8 "La Rébellion de Robert" · 9 "Dorne" · 10 "Les Arènes de Meereen" · 11 "Le Fleuve Rhoyne" · 12 "Le Dieu Multiface" · 13 "Grisécaille et les Hommes de pierre" · 14 "Les Grands Maîtres de Meereen" · 15 "La Danse des Dragons"
Saison 6
1 "L'Antique Voie" · 2 "Les États généraux de la Royauté" · 3 "La Mer d'Été" · 4 "Guerre des Rois à Neuf Sous" · 5 "Le Grand Tournoi d'Harrenhal" · 6 "La Rébellion de Robert" · 7 "Vaes Dothrak" · 8 "Les Dothrakis" · 9 "Loyauté du Nord envers la Maison Stark" · 10 "Les Enfants de la Forêt contre les Premiers Hommes" · 10 "Fraternité sans Bannières" · 11 "Villevieille" · 12 "Maison Dayne" · 13 "Les Oisillons" · 14 "Les Chevaliers du Val" · 15 "Maison Tarly" · 16 "Vivesaigues" · 17 "Le Grand Septuaire de Baelor"
Saison 7
1 "La Fossedragon" · 2 "La Citadelle" · 3 "Castral Roc" · 4 "Hautjardin" · 5 "La Compagnie Dorée" · 6 "Les Prophéties du Monde Connu" · 7 "La Main du Roi" · 8 "Les Pluies de Castamere"
Conquête & Rébellion : Une histoire animée des Sept Couronnes

1 "Dernier descendant de Valyria : Maison Targaryen" · 2 "Invasion" · 3 "Maison Chenu, Rois fer-nés du Conflans" · 4 "Maison Durrandon, les Rois de l'Orage" · 5 "Maison Lannister, les Rois du Roc & Maison Jardinier, les Rois du Bief" · 6 "Maison Stark, les Rois de l'Hiver" · 7 "Maison Arryn, les Rois du Val" · 8 "Aegon, Premier du nom" · 9 "Maison Martell, les Princes de Dorne" · 10 "Les Derniers Dragons"