FANDOM


La Bataille de Yunkaï est la deuxième bataille de Daenerys Targaryen pendant sa campagne pour abolir l’esclavage dans la Baie des Serfs.

Histoire

Contexte

Quinze jours après le sac dans la ville d'Astapor, Daenerys a continué sa campagne jusqu'à Yunkaï, appelée aussi la "Cité Jaune". À peine arrivée, Daenerys convoque un membre des Judicieux, Razdal mo Eraz, pour le rencontrer. Razdal lui présente de l'or afin qu'elle laisse les Yunkaïs tranquilles. Quand il essaie de reprendre l'or, il est intimidé par Drogon.

En découvrant que Yunkaï payait les Puînés, des mercenaires, Daenerys a convoqué les capitaines de ces mercenaires : Mero, Prendahl na Ghezn et Daario Naharis pour les inciter à rejoindre sa cause. En vain, Daenerys a ordonné à Ser Barristan Selmy, si une bataille a lieu, de tuer Mero en premier. Ce dernier lui a répondu qu'il sera ravi de le faire.

Finalement, Daario s'est retourné contre ses deux compagnons et les a décapité. Il rapporta leurs têtes à Daenerys, ce qui était censé l'impressionner, pour prouver qu'il se range de son côté. Peu de temps après, Daario les aide alors à planifier l'attaque sur la ville en montrant à Daenerys et à ses partisans qu'il y a à Yunkaï une porte à l'arrière que ses hommes utilisent pour aller voir les prostituées de Yunkaï. Il les informe que les gardes le laisseront entrer puisqu'ils le connaîssent et qu'ils les tueront une fois qu'il aura passé la porte. Il propose aussi d'emmener les deux meilleurs hommes de Daenerys avec lui et de les mener jusqu'aux rues arrières de Yunkaï. Lorsque Daenerys demande l'avis de Ver Gris, ce dernier lui répond en Haut Valyrien qu'il fait confiance à Daario, contrairement à Ser Jorah Mormont et à Ser Barristan Selmy. Barristan se porte volontaire pour diriger l'attaque mais Jorah lui conseille de rester à l'arrière et de protéger Daenerys.

L'assaut

Le soir venu, Jorah, Ver Gris et Daario atteignent la porte arrière. Daario s'approche et dit à ses camarades qu'ils pourront entrer dans la cité lorsqu'il sifflera. Quand il arrive à la porte, un gardien le menace. Daario calme la garde en lui faisant savoir qui il est, avant de le tuer, lui et un autre gardien. Il siffle, et Jorah et Ver Gris le suivent. Jorah l'informe qu'il peut y avoir plus de gardes. Daario en doute en disant que les Yunkaïs préfèrent envoyer leurs esclaves se battre à leur place. Malgré cela, un grand groupe de gardes les entoure. Après une brève escarmouche, ils tuent les gardes de la ville, mais des gardes font leur apparition et se mettent à les encercler.

Conséquences

L'armée de Daenerys revient plus tard dans sa tente. Jorah l'informe que les Judicieux ont agi bien trop tard, et que leurs soldats esclaves ont jeté leurs lances et se sont rendus. Lorsque Daenerys demande où se trouve Daario Naharis, ce dernier s'approche d'elle avec une bannière qu'il a pris du temple, la pose à ses pieds et lui dit : "La ville est à vous, ma reine".

Le lendemain matin, Daenerys s'adresse aux esclaves de la ville avec Missandei, servant de traductrice. Au moment du discours, Daenerys interrompt Missandei et déclare aux esclaves qu'elle peut leur offrir leur liberté. Au même moment, les esclaves se mettent à la vénérer comme si elle était leur «Mhysa», qui en vieux ghiscari se traduit par «Mère». Daenerys se mêle ensuite aux anciens esclaves, qui la considèrent comme une «lueur d'espoir».

Références

La Bataille de Yunkaï se déroule durant l'épisode "Les Pluies de Castamere".