FANDOM


Copy
Cet article nécessite une relecture et réécriture partielle ou totale.
Le contenu, ou une partie du contenu, de cet article a été copié.
Vous pouvez aider la communauté en le modifiant.

Les Îles d'Été sont un archipel de Sothoryos.

Géographie

Bercées par les profondeurs bleues de la mer, les Îles d’Été s'étirent au chaud soleil du sud de Westeros. Plus de cinquante îles composent cet archipel verdoyant. Beaucoup sont si petites qu'on les traverse en une heure.

Jhala, la plus grande, mesure deux cent lieues d'un bord à l'autre. Au pied de ses hautes montagnes vertes s'étendent de vastes forêts, des jungles humides, des plages de sable noir et vert, d'énormes fleuves emplis de crocodiles monstrueux, et des vallées fertiles.

Walano et Ombronu, bien que moitié moins grandes que Jhala sont chacune plus vastes que tous les Degrés de Pierre. Ces trois îles abritent plus de neuf dixièmes de la population de l'archipel.

Mille espèces de fleurs s'épanouissent à profusion sur les Îles d’Été, saturant l'air de leur parfum. Les arbres sont lourds de fruits exotiques, et une multitude d'oiseaux aux couleurs vives filent dans le ciel. Avec leur plumage, les Estiviens confectionnent de légendaires manteaux. Sous l'auvent vert des forêts tropicales rôdent des panthères tachetées plus grandes qu'un lion et des meutes de maigres loups rouges. Des tribus de singes se balancent aux arbres. Les primates de grande taille y abondent : les "vieux hommes rouges" sur Omboru, les "peaux d'argent des montagnes" sur Jhala, les "traqueurs de nuit" sur Walado.

Histoire

Les Estiviens ont les cheveux et les yeux foncés, leur peau est brune comme le teck ou noire comme le jais poli. Pendant la majeure partie de leur histoire, ils ont vécu isolés du reste de l'humanité. Leur premières cartes, gravées sur les célébrés Arbres-palabres du Grand Banian, ne montrent d'autres terres que les îles elles-mêmes, cernées par un vaste océan couvrant le monde. Ces insulaires ont pris la mer dès l'aube des temps, d'abord avec des coracles, puis des bateaux plus grands, plus rapides, dotés de voiles de chanvre tissé, mais peu ont quitté les côtes de vue... et ceux qui se sont aventurés au delà de l'horizon ne sont pas toujours revenus.

Le premier contact consigné entre îles d'Eté et le reste du monde eut lieu à l'apogée du Vieil Empire Ghis. Un navire marchand ghiscari fit escale à Walano après avoir été dérouté par une tempête. Les Ghiscaris, terrifié à la vue des habitants du lieu qu'ils prirent pour des démons à la peau brûlée par les feux de l'enfer, prirent la fuite. Par la suite les marins ghiscaris restèrent à la bonne distance de l'île des Démons, comme ils nommaient Walano sur leur cartes; ils ignoraient l'existence d'Omboru, de Jhala ou des petites îles.

Anciens résidents notables

Source

- La Garde de Nuit - Îles d'Été

- Livre Le Trône de Fer, Les origines de la saga

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .